AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'autre côté de la rive... [ft. Iris Wolf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : 40
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Serial-killer
Autres comptes : Wang Zhen Shi et Maverick A. Weard
Crédits : Akuma
Messages : 41
Date de naissance : 31/10/1977

MessageSujet: De l'autre côté de la rive... [ft. Iris Wolf]   Ven 29 Déc - 0:16

M-1 avant l’arrestation de Judicaël.

Judicaël Chase était arrivé à Elysian Fields pour avoir accepté de travailler pour le compte d’un journal local ; il devait juste tenir un blog sur des faits divers horriblement sanglants et étant donné qu’il avait l’air ou de s’en foutre royalement ou d’être habitué ou d’être un psychopathe lui-même, il avait su démontrer à ses employeurs que ce n’était pas le sang ou les cadavres dégueulassement mutilés qui le dérangeaient. A l’exception des autorités de la ville, personne ne savait qu’il était là parce qu’il avait harcelé et attenté à la vie de sa petite sœur et qu’il était surveillé par la TAU, au point qu’il avait été lui-même harcelé par l’un de ses agents trop zélés ; ce dernier étant décédé, assassiné et pour cette fois, Judicaël n’y avait été pour rien. Dans une ville comme Elysian Fields, où la criminalité était élevée, cela n’était malheureusement pas impossible de mourir ainsi et pour des raisons dérisoires ; toujours est-il que la TAU avait eu beau surveiller encore plus le journaliste, celui-ci n’avait eu de suspect que sa consommation de drogue et la TAU n’avait rien à redire là-dessus, ce n’était pas leur travail. Judicaël se tenait tranquille vis-à-vis de sa sœur et c’était tout ce qui leur importait.
Ses employeurs avaient commencé à lui demander de couvrir une enquête sur un nouveau tueur en série apparu en ville ; il s’attaquait à des jeunes filles, comme la plupart d’entre eux. Les premières victimes n’avaient pas de lien particulier entre elles mais les enquêteurs avaient commencé à établir un profil ; Judicaël se retrouverait bientôt englué dans la toile et serait piégé.
Brunes, entre vingt-cinq et trente ans, blanches, plutôt jolies. Au départ, les autorités ne savaient pas quoi faire de ces détails. Bientôt, un des inspecteurs d’Elysian Fields découvrit qu’elles étaient toutes du genre fouineuse voire un peu manipulatrice, le style de nana qui aimait bien avoir le contrôle sur les autres et même ceux qu’elles ne connaissaient pas. Les enquêteurs supposaient qu’une fois repérée, une longue étude commençait et quelques jours après seulement, un cadavre était découvert. Égorgée, parfois la langue arrachée avec les yeux, post-mortem ; mais certaines avaient eu la malchance de vivre l’énucléation et l’arrachage de leur langue, d’autres avaient souffert de leurs cordes vocales manquantes. Même si cela se passait toujours dans la rue, les traces du tueur étaient soigneusement effacées. La plupart du temps, ce n’était pas Judicaël lui-même qui le faisait mais un nettoyeur spécialisé des Akumu ; l’avantage de pouvoir rendre parfois service à la société Sosei de manière officieuse : on pouvait demander n’importe quoi, ils ne cherchaient pas à comprendre et ne posaient que très peu de question.


****


Judicaël Chase sourit en regardant le message envoyé par ses employeurs. Un nouveau meurtre avait été commis dans son quartier. Il était sûr qu’il s’agissait du sien. Deux jours que le cadavre avait traîné dehors, il l’avait bien dissimulé avec les poubelles et effacé les traces ; étant donné que cela puait autant que les ordures, ce ne furent que les éboueurs qui avaient dû trouver la malheureuse. Judicaël finit de prendre son petit-déjeuner avec entrain ; un bol de pétales de chocolat (qui avaient été en promo, donc il en avait profité) et une tasse de thé.
Le seul bémol dans cette histoire, et qui lui serait sûrement gênant bientôt, était une collègue qu’il n’avait encore jamais vu ; il allait devoir en supporter une autre. Bien. Il n’aurait qu’à boucler vite fait l’article et il en serait débarrassé. Normalement.
C’est avec un air maussade qu’il arriva sur les lieux, présentant sa carte à l’inspecteur en charge, ce dernier étant habitué à voir le journaliste.


- Je vais finir par croire que c’est vous le tueur ! dit-il en plaisantant.

- Il faudrait d’abord que j’ai un mobile, une opportunité et un moyen, non ? répondit-il en souriant ; il avait l’habitude des plaisanteries de ce style venant du flic. Ce dernier était loin d’avoir tort bien que cela n’était qu’une blague…

Bon...elle est où l’autre ? pensa t-il.

_________________
Thème de Judicaël Chase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l'autre côté de la rive... [ft. Iris Wolf]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» La forteresse du Val sans Retour
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: Le coeur d'Elysianfields :: Les habitations :: Quartiers pauvres-
Sauter vers: