AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pause café [Pv: Tous les policiers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume Boissiet
Modérateur
avatar

Age : 42 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Casier vierge =)
Autres comptes : Cynthia Holloway, Victorica Johnson
Crédits : verca-hp.blog.cz
Messages : 21
Date de naissance : 19/04/1975

MessageSujet: Pause café [Pv: Tous les policiers]   Dim 20 Aoû - 22:06




Pause café


Ces derniers temps, de nombreuses recrues avaient rejoint notre commissariat. On avait surtout été marqué par l'entrée à quelques semaines d’intervalles de deux inspecteurs, un chinois arrivé tout droit de son pays pour des raisons assez floues, et un fan de gâteaux qui ne pouvait pas s'empêcher de nous en donner avec le sourire chaque fois qu'on le croisait. Deux types bien étranges… Mais je vais pas m'en plaindre, ça change de notre pervers de Bastien à l'accueil, ou de Gregory ! Et ils ont l'air moins ch*ant que Charles qui ne rate pas une occasion de me dénoncer quand je mets en place un de mes plans de blagues. Mon pire ennemi quand j'essaie d'éviter qu'Aurore ne me remarque, après elle, c'est bien lui ! Mais le sujet aujourd'hui n'était pas là.

Je m'étais mis en tête une chose : Socialiser ma partenaire. Avoir des nouveaux proches de son âge, c'est pas toujours le cas ! Et malgré son travail exemplaire, elle passe le temps des pauses cafés à le prendre dans son bureau grâce à un thermostat qu'elle prépare chaque matins. Autant dire que personne ne la connaît à part en temps que « connaissance » ou « collègue » ! Mais là, l'occasion était parfaite ! Ainsi que mon plan que j'avais mis en place ce matin et dont j'attendais de voir le résultat en ce moment même :

Il m'avait suffit de récupérer du sel dans la cuisine précaire du bâtiment. Puis, en faisant mine d'entrer dans mon bureau, j'avais dit suffisamment fort pour qu'elle entende et qu'une petite partie du commissariat également :

- Aurore ! C'est pas ton chéri qu'on voit dehors et qui a l'air de t'attendre ?

J'avais bien accentué le terme « chéri », certain que ça ne ferait que l'énerver encore plus que si j'avais simplement dit « fiancé ». Ça avait suffit à la faire quitter son bureau. J'étais donc entré discrètement, avais trouvé son thermostat, et doucement versé une bonne poignée de sel dans son café. Si avec ça, ça ne la forcerait pas à aller s'en servir au distributeur dont elle qualifiait le contenu d'infect, je n'allais plus m'appeler Guillaume Boissiet !

Quand elle revint, j'avais déjà finit et étais retourné innocemment devant ma table, et avais haussé les épaules quand elle m'avait signifié qu'elle ne l'avait pas vu. Puis, à l'heure de la pause, je m'étais accoudé au mur, après m'être servi un verre au distributeur, et je me mis à regarder ma montre. Et quand j'entendis enfin un son étouffé venant forcément d'elle :

- Arrivée de la furie dans 5… 4… 3… 2… 1…

CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Dumas
Modérateur
avatar

Age : 33 ans
Situation : Fiancée...
Activité criminelle : /
Autres comptes : Misaki Midori, Oliver Smith
Crédits : Lux Aeterna
Messages : 32
Date de naissance : 12/01/1984

MessageSujet: Re: Pause café [Pv: Tous les policiers]   Lun 4 Sep - 5:40

Pause café

Aurore Dumas & Guillaume Boissiet & Maverick A. Weard & Wang Zhen Zhong

Le commissariat. Un de mes endroits préférés. Comme je le dis tout le temps, j'adore mon travail. Et évidemment, quel endroit pourrais-je autant aimer que mon métier? Là où je bosse! De plus, en étant ici je peux côtoyer le commissaire, mon modèle. J'apprécie également mes collègues... Non en fait oubliez. J'apprécie CERTAINS de mes collègues. Pour en citer quelques uns, Zhong. Un homme sérieux, professionnel, élégant et charmant. Vraiment je n'ai rien à dire sur lui. De plus lorsque je parle avec lui je sens que notre travail ne sert pas à rien et qu'il ne faut pas se décourager ou s'avouer vaincu. Ensuite il y a... Guillaume? Malgré son immaturité dont il sait savoir faire preuve dans de nombreuses circonstances et ses blagues malvenues, je sais que je peux lui faire confiance lorsque j'ai des problèmes. Peut être que le fait que mon père le considère comme son fils et que je le connais depuis longtemps fait de lui un bon confident en qui je peux avoir confiance. Après les autres... Maverick est beaucoup trop joyeux tous les jours, c'est suspicieux... En plus il a un enfant! J'en ai des frissons rien que d'imaginer ces êtres démoniaques en train de me câliner la jambe comme ce monstre de la dernière fois. Le pire c'est qu'il drague tout ce qui bouge... En parlant de drague. Bastien, ce dragueur de pacotille qui essaye de séduire tout ce qui est de sexe féminin. Le nombre de râteau et de fois où il a fini au sol à cause de ça ne lui faisait plus peur et il tentait le tout pour le tout à chaque instant qu'une femme passait. Il y a aussi Charles. L'insupportable. Toujours en train de chercher les nouveaux potins. Il lui faut toujours avoir une information sous la dent sinon sa journée est gâchée. Un vrai concierge ou une commère, comme on préfère. En attendant si on veut un service de sa part il faut en payer le prix et il n'est pas du tout une personne de confiance si on veut mon avis. Si on veut garder un secret il vaut mieux qu'il n'en entende pas parler ou qu'il ne vous surprenne pas le moment venu. Et enfin Gregory, le meilleur ami de Bastien. Toujours ensemble pour faire les quatre cents coups... Insupportables, de vrais gosses. On se demande après pourquoi je ne les apprécie pas ou l'inverse, pourquoi je n'aime pas les enfants. Avec eux presque 24 heures sur 24 on finit vite par comprendre mon état mental en fin de carrière. Un jour je vais peut être devenir folle... En plus la plupart arrive en retard je suis trop souvent la seule pile à l'heure. Depuis que Zhong et Maverick sont venus dans notre troupe nous sommes trois à l'heure. L'équipe n'est pas perdue! Enfin... C'était sans compter sur mon merveilleux fiancé qui me rendait en retard beaucoup trop souvent à cause de ses "manques d'affection et (surtout) d'attention". Mais je ne m'éterniserai pas dessus. Je préférerais oublier tout ça.

Enfin. C'est ce que je pensais. Jusqu'à ce que Guillaume me ramena sur terre. La dure réalité. Il me demanda si la personne qui était dehors n'était pas mon fiancé. En plus cet abruti avait bien accentué le mot "chéri". Ni une ni deux, dès qu'il eut prononcé ce mot maléfique je sortis en trombe de mon bureau, laissant la porte grande ouverte. Mais il ne va pas bien de crier aussi fort ce mot? Il veut que je me fasse repérer? Que tout le monde me pose des questions sur "l'heureux élu"? JAMAIS! Je le rappelai donc à l'ordre à ce sujet et qu'il avait tout à fait intérêt à ne pas le dire aux autres.


Mais t'es malade ou quoi? Tu veux que tout le monde ici soit au courant de tu sais quoi? Je te jure que s'ils t'ont entendu tu es un homme mort Guillaume Boissiet!


Je partis ensuite à toute allure. Il est pas bien ce type de venir jusqu'à mon lieu de travail pour faire le joli cœur? Son "gentleman"? Quand est-ce qu'il comprendra que je ne veux pas porter son nom ni faire parti de sa vie de banquier! Une fois devant le commissariat je ne vis aucune trace d'Eliott. Il s'est volatilisé? Il a eu trop peur que je le tue pour rester dans le coin et est parti aussi vite qu'il était venu? Tel un chien, lâche et faible? La queue entre les jambes. Je me grattais la tête. Tout ceci était bizarre mais soit. Tant mieux que je n'ai pas à voir sa sale tête ici. Je préfère me déplacer pour rien plutôt qu'il soit vraiment là. Je retournai donc à l'intérieur et croisai Guillaume qui se rendait vers la machine à café. Je l'informai qu'il n'était pas là. Je lui dis que soit il avait rêvé soit l'autre avait pris la poudre d'escampette. Il me répondit par un simple haussement d'épaule. En attendant c'était l'heure de la pause et il était hors de question que je boive une seule goutte de café de cette machine démoniaque. J'avais mon propre thermos avec mon délicieux café préparé à l'avance à la maison. Il était d'ailleurs temps que je prenne une tasse de mon breuvage préféré. Je sortis mon récipient de mon sac et me posa contre mon bureau. Je l'ouvris et je servis mon café dans mon mug attitré. Je touillai légèrement puis je trempai mes lèvres. Lorsque je sentis que quelque chose n'allait pas je recrachai le liquide dans l'évier à disposition et le rinçai. Je reconnaîtrai ce goût entre mille. Du sel. QUI AVAIT OSÉ GÂCHER MON CAFÉ?! IL VA S'EN REPENTIR COMME JAMAIS! Et j'ai déjà ma petite idée sur la personne vu la ruse utilisée ça ne pouvait qu'être lui. Vraiment, OUBLIEZ TOUT CE QUE J'AI DIT SUR GUILLAUME BOISSIET! Lui? Un homme de confiance?! LA BONNE BLAGUE! C'est un véritable gamin qui ne sait pas quand ce qu'il fait est bien ou non! TOUJOURS EN TRAIN DE FAIRE N'IMPORTE QUOI! Je sortis de nouveau comme une fusée de mon bureau en claquant la porte. Je fonçai alors à toute allure jusqu'à la machine à café où se trouvait le coupable de cet horrible crime.

Guillaume Boissiet tu ne perds rien pour attendre.........


Je marchais à toute vitesse et les mots sortaient tous seuls de ma bouche tellement j'avais la rage qu'il ait pu gâcher mon café, mon temps, mon argent et mon bonheur. Il allait comprendre sa douleur lui. Il va la sentir passer...

GUILLAUME! JE VAIS TE TUER! Tu es devenue complètement fou ou quoi?! Du sel dans du café! Depuis quand es-tu aussi malade?! Tu connais l'effet du sel et du café ensemble pourtant non? Tu voulais que je meurs en fait? C'était ça ton plan? Au lieu de dire des co*neries pour faire diversion fait plutôt ton boulot ou range ta bagnole!


Par sa faute j'allais devoir prendre un gobelet du liquide insipide et fade qu'est le "café" de la machine. En plus je devrai croiser des collègues et leur parler. Adieu tranquillité et repos bien mérité. Bonjour les collègues fatiguant et leur vie inintéressante...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maverick A. Weard

avatar

Age : 39
Situation : Célibataire
Activité criminelle : /
Autres comptes : Wang Zhen Shi, Judicaël Chase et Akumu Seikyo
Crédits : Akuma
Messages : 27
Date de naissance : 02/02/1978
Localisation : Au travail

MessageSujet: Re: Pause café [Pv: Tous les policiers]   Jeu 14 Sep - 0:13

De bon matin, Maverick s'était réveillé d'excellente humeur avant de découvrir que sa fille était déjà debout bien avant lui et l'avait attendu sagement dans le salon, en train de dessiner; elle avait préparé toute seule ses affaires pour l'école et n'attendait que la préparation du petit-déjeuner qu'elle se serait bien préparé seule mais elle était trop petite pour atteindre les plans de travail. Du coup, Maverick avait aussitôt paniqué et avait pensé que sa fille avait fait des cauchemars au point qu'elle n'en avait pas dormi.

-J'ai juste faim.

Il avait donc retrouvé le sourire et avait préparé le petit-déjeuner dans la joie et la bonne humeur. Il avait confié sa fille à la nounou et avait eu le temps de faire un petit jogging de trente minutes avant de rentrer, se changer et partir au travail, les musiques de son chanteur français préféré en boucle dans la voiture; même s'il devait bien se l'avouer, l'album du groupe La Poison n'était pas trop mal non plus. Mais en attendant, c'était du Wilfried Hildebrandt qui tournait. Il avait même réussi à mettre la main sur un CD du temps où il était dans un groupe nommé Coup d'Marron ! De fait, c'était la même chanson qu'il écoutait en boucle sur tout le trajet; une chanson qui le mettait de bonne humeur et lui donnait envie de danser, même si danser en conduisant ce n'était pas quelque chose de pratique.

Prétexte - Coup d'Marron

Il chantait à tue-tête et c'est tout joyeux qu'il arriva au travail, à l'heure, ses affaires bien ordonnées et il avait même ramené des cookies pour les collègues. Ce n'était pas son premier jour ici mais il n'avait pas pu voir tout le monde; il s'était directement mis au travail. Une seule hâte pour lui: rencontrer plus de monde et se faire quelques amis; il n'aimait pas être sur un lieu de travail sans avoir quelqu'un avec qui bien s'entendre. Son meilleur atout, quand sa bonne humeur ne fonctionnait pas, c'était sa cuisine. Et aujourd'hui c'étaient cookies pépites de chocolat noir, cookies à la framboise et cookies caramel; il les avait fait petits pour qu'ils puissent être trempés dans le café, il avait pensé à tout.

La pause arriva assez vite pour lui; il s'éclatait assez à rédiger quelques rapports qu'il n'avait pas vu le temps filer. Il prit donc ses assiettes et s'en alla du côté de la machine à café pour les déposer sur une table et pour que les gens puissent se servir. Trois assiettes pour chaque sorte de cookies. Il se prit un café vanille à la machine et il chercha quelqu'un avec qui discuter.
Et puis il y eut ELLE. Il ne l'avait jamais vu...ainsi.
Il fut tellement surpris, car cela arriva dos à lui, qu'il en eut un hoquet de surprise, violent. Qui dura. Oui, oui, il vient de se chopper un hoquet, littéralement. Et en plus, il devint aussi blanc qu'un linge; il eut toutefois le réflexe de déposer son gobelet sur une table avant: en fait, il était en train d'avaler un cookie au même moment. L'intervention d'Aurore Dumas venait de le lui faire avaler de travers. Ainsi s'étouffait Maverick Anatole Weard.

_________________
Thème de Maverick A. Weard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pause café [Pv: Tous les policiers]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pause café [Pv: Tous les policiers]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Pause café entre collègues [Alexis - Terminé]
» ryan + rien ne vaut une pause café
» [TERMINÉ] [Event]Pause café... qui tourne bien, pour une fois! [PV Evelyne Salt]
» Joyeux noel à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: En périphérie :: Le poste de police-
Sauter vers: