AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 14 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Twitter / hellokimsohyun
Messages : 26
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Jeu 3 Aoû - 20:21



Lorsque deux opposés se rencontrent

Avec Wang Zhen Shi

Ces derniers temps, je passais beaucoup de temps à l'escrime. Faire du sport me faisait penser à autre chose, ce qui m'arrangeais énormément. Entre ce qu'il s'était passé le 4 Juillet, le fait que je ne puisse pas sortir seule parce qu'on avait peur qu'il m'arrive quelque chose, et mon père qui restait comme toujours fidèle à lui même - c'est à dire têtu comme une mule - j'étais au bord de la crise de nerf si je restais toute une journée à la maison. Encore heureux que je puisse toujours faire seule le chemin vers le gymnase ou mon cours de piano.

Bref ! J'y étais allée pour 14h et y étais restée deux heures. Résultat : J'étais exténuée et en sueur en sortant. Ça croisé avec la chaleur de l'été… J'avais chaud. Très chaud. Et ce malgré mes cheveux tressés que j'avais attaché avant de me changer et commencer les entraînements. Pourtant, j'étais maintenant habillée d'un short d'un tee-shirt blanc et de sandales. Mais rien n'y faisait. En plus, mon sac de sport commençait à me peser, tout comme le skate que j'avais utilisé pour faire l'aller. On m'avait interdit de l'utiliser pour le retour, à cause des nombreuses descentes que je devais emprunter.

Mais pour le coup, je préférais arriver rapidement à la maison, histoire d'être au frais grâce à la climatisation du salon. J'hésitai quelques secondes, avant de finalement me décider, et de poser mon skate au sol avant de monter dessus et prendre de l'élan. J'étais partie. Ce n'était pas comme si je n'avais jamais fait de descentes de cette manière de toute façon. Mes parents s'inquiétaient trop de ce côté. Bon ok, c'était plus pour ceux que je pourrai percuter que pour moi lorsqu'il s'agissait de me déplacer comme ça, pour la simple et bonne raison que le percuté a souvent plus mal que moi. J'ai un bon équilibre, donc ça aide.

J'arrivai alors à la première pente. Je l'empruntai sans problème. Mais arrivée à la moitié, quelqu'un fit irruption dans mon champ de vision.

- Oh m*r---

J'évitai de justesse de me le prendre en pleine face en déviant rapidement ma trajectoire et en me rattrapant ensuite sur l'un des lampadaire. Ouf ! J'avais frôlé le pire… Je me rapprochai de la personne, à pied cette fois.

- Pardon ! Est-ce que ça va ? Lui demandai-je embarrassée.

Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang Zhen Shi

avatar

Age : 43
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Mercenaire
Autres comptes : Maverick Weard
Crédits : Akuma
Messages : 53
Date de naissance : 08/08/1974

MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Lun 7 Aoû - 1:32

Wang Zhen Shi avait eu une semaine affreuse. Depuis l'arrivée de son petit frère Wang Zhen Zhong en ville, il était devenu paranoïaque et son amant, Jing Hai, avait dû abandonner provisoirement son gagne-pain afin de s'occuper de son client préféré après ce qui était advenu à la maison close. A dire vrai, cela arrangeait bien Wang Zhen Shi car il n'avait pas besoin de se déplacer, son amant logeait directement chez lui; Jing Hai ne manquait de rien mais le gigolo savait parfaitement ce qu'il se produisait, il était en train de tomber amoureux de l'ancien chirurgien et cela était particulièrement déroutant. Des clients plus riches que lui, il y en avait mais c'était lui qu'il préférait. Pour sa sécurité, il le suivait quasiment partout. Hors de question qu'il refasse un nouvel arrêt cardiaque.

-On devrait sortir s'aérer un peu...ce serait plus sain...

Jing Hai regardait ce qu'il restait du pauvre tricheur pris la main dans le sac quelques heures plus tôt. Ils étaient dans le petit bâtiment reconverti en salle d'opération et de torture par l'ancien chirurgien. Il n'avait pas bronché aux hurlements de douleur et d'agonie, il avait presque aimé cela; il s'était surtout inquiéter pour l'acharnement de Wang Zhen Shi sur le cadavre qui n'était plus grand chose. Le mercenaire avait acquiescé et avait nettoyé silencieusement la pièce et fait disparaître le corps dans le stock des cuisines. Ensuite, il était parti se laver et se changer puis était redescendu avec Jing Hai. Wang Zhen Shi ne ressentait pas particulièrement le besoin de sortir mais il savait que son amant, lui, en avait besoin. Toutefois, il était souvent pris dans ses pensées ces derniers temps et il ne faisait pas toujours attention à lui; les mains dans les poches, il marchait vite, les yeux tournés vers le sol, faisant qu'il ne voyait pas ce qu'il y avait devant lui ni tout autour - enfin, techniquement si car il avait une relative bonne vision périphérique d'ordinaire. Cependant, il était pris dans ses pensées. Ce fut seulement Jing Hai qui faillit faire un arrêt cardiaque - ceci étant une métaphore - lorsque Wang Zhen Shi déboula dans le champ de vision d'une jeune fille en skate. Le gigolo, qui avait de meilleurs réflexes actuellement que le mercenaire, tenta de rattraper celui-ci car, surpris, il faillit tomber à la renverse. Et c'est ce qu'il se produisit, déséquilibré, il chuta vers l'arrière en ayant trébuché sur un bout de trottoir mal fait; Jing Hai eut beau tenter de le rattraper, il ne réussit qu'à amortir quelque peu la chute. Il ne s'était peut-être pas cassé quelque chose mais il sentit tout de même quelque chose faire crac quelque part dans son corps. Un crac logique qu'on peut percevoir et qui n'indique pas un os cassé mais qui fait bien mal.

A la question embarrassée de la jeune fille, un sourire gêné de Jing Hai lui répondit. Et un regard de haine venant du chinois. Le regard de Jing Hai indiquait à la jeune fille de fuir tandis que dans la tête de Wang Zhen Shi, cela disait plutôt qu'elle avait intérêt à être chinoise. Ah...papy raciste est de retour.

_________________
Thème de Wang Zhen Shi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 14 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Twitter / hellokimsohyun
Messages : 26
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Mar 8 Aoû - 1:22



Lorsque deux opposés se rencontrent

Avec Wang Zhen Shi

Je fus encore plus désolée en voyant que l'un des hommes faisant face à moi était tombé sur l'autre, certainement de surprise. Le plus jeune avait tenté de rattraper le plus âgé, mais avait été emporté, le faisant tomber lui aussi. « Rhaaa… Pourquoi j'ai pas fait plus attention ? » Il fallait dire que ce n'était pas dans mon habitude de faillir rentrer dans les gens comme ça. La rue n'était pas spécialement bourrée de monde d'habitude, et je voyais les personnes à esquiver bien avant. Mais assez cherché d'excuses ! Ce qui est fait est fait, et je n'aurais eu aucune envie de partir telle une voleuse sans leur avoir demandé si ça allait alors que leur état était de ma faute.

Je me rendis alors compte, à leur apparence, qu'ils devaient être chinois. Ou au moins en avoir des origines, comme ce maudit Felix. Je n'ai rien contre les chinois ! C'est juste que la dernière fois que j'en ai vu, soit il s'agissait d'un abruti fini qui sert de meilleur ami à mon cousin (non je ne rage pas), soit d'enflures de mafieux qui tiraient sur tout et n'importe quoi ! Je risque d'avoir des à priori sur tous les chinois et latinos que je rencontrerai prochainement… Que j'en ai comme amis ou pas. Si l'un me paressait plutôt amical, et me sourit gêné, l'autre… Me fusillait du regard comme si je venais de lui faire la pire des crasses. J'étais partagée entre le fait de partir le plus vite possible parce qu'il était assez intimidant et lui demander quelque chose comme : « T'as un problème ? ». Mais je n'étais pas vraiment en position de force, puisque j'étais en tors, et surtout, préférais éviter de futurs problèmes dans l'immédiat. Je n'avais donc fait qu'arquer un sourcil d'incompréhension face à cette hostilité alors que nous venions juste de nous rencontrer. Le plus jeune des deux semblait nerveux. En fait je crois qu'il souhaitait que je m'en aille, et ce le plus vite possible. Mais à ce moment, je n'étais pas sûre de la signification du regard qu'il me lançait.

- … Enfin. Encore désolée !

Le bon côté des choses, c'est qu'ils paressaient aller bien. Physiquement. Le regard de haine du premier n'avait pas l'air de vouloir me quitter. Je commençais vraiment à me demander ce que j'avais bien pu lui faire. Partir était sûrement la meilleure idée qui soit. Je leur souris aimablement avant de m'apprêter à repartir.
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang Zhen Shi

avatar

Age : 43
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Mercenaire
Autres comptes : Maverick Weard
Crédits : Akuma
Messages : 53
Date de naissance : 08/08/1974

MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Dim 20 Aoû - 21:03

Wang Zhen Shi aurait pu continuer à la fusiller du regard si Jing Hai n'avait pas eu le réflexe de le faire se relever vite fait et lui dire, dans un dialecte chinois particulier, qu'il n'avait pas intérêt à faire une esclandre maintenant.
Plus les jours passaient depuis qu'ils savaient que Wang Zhen Zhong était en ville, plus le gigolo voyait la santé mentale de son amant dégringoler. Il était devenu parfaitement irritable et indécent; il fallait même parfois le recadrer. A coups de baffes dans la gueule la plupart du temps; et quelques fois, Jing Hai se demandait s'il ne faisait pas exprès tant il paraissait toujours aimer cela. Mais c'est une autre histoire. Toujours est-il que Wang Zhen Zhong n'était plus vraiment le même et son surnom de Tigre Tranquille n'était plus vraiment de mise. Son besoin de tuer était plus intense, Jing Hai était le seul rempart qui faisait qu'il arrivait à se calmer. Jing Hai était la seule personne qu'il écoutait vraiment et qui pouvait presque le contrôler; la seule chose qu'il ne parvenait pas à faire était de lui faire voir un psy: et qu'est-ce qu'il en avait besoin ! Seulement, sa crainte, tout à fait fondée, était qu'on le diagnostique comme étant tellement dérangé qu'il était nécessaire de le faire enfermer au plus vite; et c'était là une chose inconcevable. Il refusait d'être privé de sa liberté. Sa phonomanie se ferait sans doute plus forte et le reste de sa folie sous-jacente également. Il aurait toujours besoin de tuer. Il était dangereux et par conséquent il devait être arrêté; ce que son frère s'était mis en tête de faire afin de restaurer l'honneur de leur famille; même si le tuer restaurerait encore plus leur honneur mais Wang Zhen Zhong était un justicier avant tout et non un meurtrier comme son horrible aîné.
Jing Hai savait ce qu'il se tramait dans la tête de son amant, aussi prit-il les devants. Wang Zhen Shi ne dirait rien ni ne ferait rien. Ils étaient en plein centre-ville. Pas de meurtre possible et de toute façon, Jing Hai l'en empêcherait, quitte à lui tordre le cou.


-Ce n'est rien, mademoiselle. dit le jeune homme en souriant de manière gênée tandis que le mercenaire se relevait doucement mais sûrement. Veuillez nous excuser, nous aurions dû faire plus attention.

Wang Zhen Shi serrait les poings, il avait besoin de tuer. Encore.

-...tes calmants... lâcha-t-il d'un coup en regardant l'air de l'ancien chirurgien qui sortit sa boîte et s'éloigna pour les prendre.

_________________
Thème de Wang Zhen Shi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 14 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Twitter / hellokimsohyun
Messages : 26
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Mer 23 Aoû - 3:22



Lorsque deux opposés se rencontrent

Avec Wang Zhen Shi

Le plus jeune aida le second chinois à se relever, puis lui dit quelque chose dans sa langue natale probablement, que je ne compris pas. En tout cas le plus vieux arrêta de me regarder bizarrement. Il me dit alors que ça n'était rien, en me donnant un sourire, visiblement amical. Ensuite il s'excusa, pour lui et son ami, et disant qu'ils auraient dû faire plus attention. Néanmoins je n'avais moi même pas été très prudente.

- Alors peut être qu'on a tous été imprudent haha ! Dis-je d'un rire amusé. Mais je sentais comme un malaise se former entre nous.

Celui qui n'avait pas ouvert la bouche depuis le début de cette conversation avait probablement un problème de santé. C'est ce que je me dis en entendant celui avec qui je parlais lui rappeler de prendre « ses calmants ». Il s'éloigna pour le faire. Son état était-il grave ? Je me mis à un peu m'inquiéter pour lui. Je ne pouvais pas m'en empêcher, ça me faisait repenser à Maman. En ce moment elle devait encore être couchée dans son lit, en train de se reposer. Je déteste qu'elle ait cette condition, et je m'en sens responsable. Si je n'étais pas née durant un mois difficile peut être que… Si Joshua était là il me dirait que je ne dois pas m'en vouloir, et que ce n'était pas ma faute mais… J'y repense parfois.

- Il va bien ? Demandai-je malgré moi. Instinct d'enfant ayant une mère fragile je présume. Je ne me rendis qu'après de l'indiscrétion de la question. Je détournai les yeux, ne voulant pas montrer ma gêne qui transparaissait déjà.

- Pardon. Si vous ne voulez pas répondre tant pis !

Je passai ma main dans mes cheveux, bien que ça soit inutile puisqu'ils étaient attachés. C'était plus pour essayer de cacher ma nervosité qu'autre chose, mais je ne suis pas sûre que ça ait bien fonctionné. En tout cas ça ne la fit pas disparaître, et mes joues avaient probablement pris une teinte rosée à cause de la question que j'avais posée, à laquelle je n'avais pas bien réfléchi avant de la donner. « Victorica tu ferais mieux de réfléchir avant de parler! » Aurait dit Papa. Mais non, j'agis et après je me rends compte de mon action, et ne suis pas prête de changer cette habitude. Parfois le résultat en est positif, d'autres fois c'est le contraire. Ça doit être le jeu après tout !
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang Zhen Shi

avatar

Age : 43
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Mercenaire
Autres comptes : Maverick Weard
Crédits : Akuma
Messages : 53
Date de naissance : 08/08/1974

MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Ven 1 Sep - 13:15

Jing Hai avait envie de lui hurler de se casser, de s'enfuir, de partir très vite et très loin d'eux; bien sûr, tout en demeurant poli. Malheureusement, il ne pouvait pas le faire. Pas avec l'autre à côté. Quoique techniquement, si Wang Zhen Shi n'avait pas été là, il se serait plu à discuter avec elle; contrairement à son amant, il n'avait pas grand chose contre les japonais, malgré les horreurs commises des décennies auparavant; mais depuis, de l'eau s'était écoulée sous les ponts et il n'était pas aussi rancunier pour en vouloir à la nouvelle génération qui n'y était pour rien: autre temps, autres mœurs. Wang Zhen Shi, en revanche, haïssait les japonais du plus profond de son âme et se ferait bien une collection de cadavres; quand bien même ils n'y étaient rien: un japonais restait un putain de japonais; voilà leur tort ! - quand on vous dit que c'est un connard...Mais un connard qui ne va pas très bien.

Jing Hai prit la jeune fille à part et chuchota doucement, en essayant de la rassurer, et surtout pour lui dire de ne pas s'approcher.


-Il ne va pas très bien mais il n'aime pas qu'on s'inquiète pour lui...hum...vous devriez peut-être partir avant que...Il n'aime pas les gens...pas trop du moins...On allait rentrer...

Il n'avait pas vraiment envie de lui faire peur en lui disant que son amant était un mercenaire phonomane - ayant le besoin irrépressible de tuer - qui détestait les japonais quels qu'ils soient, au point qu'il était arrivé au stade où il pouvait en tuer dès qu'il en croisait un.

Wang Zhen Shi n'allait, de base, pas très bien et cela avait commencé dans son enfance; il n'y avait pas de réel responsable à son état, il en cherchait toujours un mais il était parfaitement conscient que le problème venait de lui. Et de son frère. Il n'en démordra jamais; c'était de sa faute à lui, après tout, s'il avait versé dans le crime. Définitivement. Toutefois, il avait bien commencé en tant que chirurgien, en tuant quelques uns de ses patients tellement atteints que rares étaient les chirurgiens pouvant les opérer sans les tuer; ce qui passait pour normal lorsqu'il ne réussissait malheureusement pas à les sauver...alors qu'en fait il se contentait de les achever. Docteur Connard.

_________________
Thème de Wang Zhen Shi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 14 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Twitter / hellokimsohyun
Messages : 26
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   Mer 6 Sep - 15:23



Lorsque deux opposés se rencontrent

Avec Wang Zhen Shi

L'asiatique me prit à part, comme s'il avait peur que l'autre parti plus loin prendre ses médicaments ne l'entende. Il m'expliqua que son ami n'allait pas très bien, mais n'aimait pas qu'on s'inquiète pour lui. Puis il fit plusieurs phrases incomplètes, n'allant pas particulièrement ensemble. C'était surtout des débuts de phrases qu'il coupait avant leur fin. Mais il était facile de comprendre ce qu'il voulait me signifier : Je les dérangeais. C'était peut être de là d'où venait mon malaise depuis tout à l'heure. C'était vexant, mais compréhensible. J'avais quand même failli leur rentrer dedans !

Je fis une moue mélangeant déception et irritation. Mais je lui souris quand même avant de lui répondre. Je n'allais pas m'énerver alors que j'étais en tort si ? Et puis je reste une personne responsable ! … Cet épisode avec le skate ne compte pas.

- Je comprends… Enfin non. Mais c'est ok ! Je vais vous laisser tranquille maintenant.

… Pour jouer franc-jeu. J'avais fait fort ! Ma phrase aurait presque pu sonner comme si je lui en voulais ! Ce qui n'était pas le cas. Pour cette fois. Pff comme si j'étais rancunière ! Je me rattrapai plus ou moins en lui disant ensuite :

- Je m'appelle Victorica au fait.

Mon prénom ne risquait pas de lui servir à grand-chose, mais ça pouvait montrer que je n'étais pas en colère non ? Je ne crois pas que je me serai présentée si je lui en avais voulu. Et puis, il fallait dire qu'il avait l'air bien plus sympathique que celui avec ses calmants. Espérons que ceux-ci soient efficaces d'ailleurs. Je n'avais aucune envie qu'il lui arrive quelque chose lié à sa santé sous mes yeux, j'avais déjà ma mère pour ce genre de mauvaises surprises. Je remontai mon sac qui commençait à glisser sur mes épaules.

- Sur ce, j'y vais ! A une prochaine fois peut être !

Je le contournai avant de reprendre ma route. Il n'en restait plus beaucoup avant d'arriver à la maison. Soudain, une idée me traversa l'esprit. Peut être s'agissait-il d'un couple ? Je me tournai vers eux quelques secondes. J'aurai bien aimé leur demander comment faire pour connaître son attirance mais je me ravisai. Si je me trompais, j'aurai l'air bête et en plus, quelle pourrait être leur réaction si je leur disais que je ne connaissais pas mon… Orientation ? De plus, je ne voulais même pas penser à la réaction des membres de ma famille si ça arrivait par le plus grand des hasards jusqu'à leurs oreilles. J'avais surtout peur de la réaction de mon cousin. Mon frère et lui ne m'avaient jamais jugée, et même si Joshua ne m'avait pas vu différemment après l'avoir appris, je ne savais pas du tout comment réagirait Oliver. Je n'avais aucune envie que les moments que nous passions ensemble changent ! Une fois suffisamment éloignée des deux chinois, je remis mon skate à terre et relançai ma course. Certains pourraient penser que je n'avais pas appris la leçon mais ça n'était pas à cause d'une fois parmi plein d'autres sans problèmes que j'allais renoncer si facilement à rouler dans les descentes ! Et puis là, j'avais franchement besoin d'éviter de réfléchir. Surtout sur ce sujet où j'en perdrai l'appétit. Et tout le monde sait que manger c'est sacré !

//Victorica quitte le rp//

Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque deux opposés se rencontrent... [Pv: Wang Zhen Shi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux caractères opposés [PV]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: Le coeur d'Elysianfields :: Le centre ville-
Sauter vers: