AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Destiny
Admin
avatar

Crédits : SWAN
Messages : 53

MessageSujet: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mar 4 Juil - 15:45

Event n°1
Du feu et du sang


La télévision ne cesse de l'annoncer, et pourtant tout le monde est déjà au courant. Aujourd'hui, en ce mardi 4 juillet, la nation entière célèbre le jour de l'indépendance. Beaucoup ignorent sûrement quelle est la vraie raison derrière cette fête nationale, mais l'ignorance n'a jamais empêché personne de s'amuser. Bien au contraire, innombrables sont ceux qui regardent les feux d'artifices bourrés, sans même se rendre compte de l'événement sur lequel ils festoient. À l'occasion de cette merveilleuse journée, la ville d'Elysian Fields est en fête. Le comité de direction des animations de la commune a, cette année, décidé de mettre les moyens nécessaires à l'organisation d'un événement sans pareil. Les rues ont été bloquées, une scène spectaculaire a été montée en place centrale et de partout, ont jailli des stands et des activités de toutes sortes. Nourriture, brocante, vente de biblo et jeux ludiques sur le thème de l'indépendance sont au rendez-vous.
Mais plus que cela, c'est un jour de chance. Le beau temps a lui aussi décidé de venir au rendez-vous. En effet, bien que les festivités aient commencées à 19 heures, c'est un ciel clair qui surplombe la cité. D'ici à quelques heures le soleil se sera couché et aura laissé place à un lumineux croissant de lune, accompagné de ses étoiles scintillantes. Le vent a lui posé congé, réchauffant l'air au mieux pour permettre à tous les citoyens de passer une agréable soirée.

19:30, tout est lancé. De la musique et des rires éclatent dans chaque coin de rue, perpétrés par des personnes enjouées qui parcourent la ville, le coeur aimable et souriant. En outre, la scène principale sera toujours active, tant grâce à un DJ de qualité qu'a des animations diverses et variées. Mais au fond tout le monde le sait, l'événement clef de la soirée reste et restera le feu d'artifice de 22 heures. Chaque habitant l'attend avec impatience, excité à l'idée que pétillent dans le ciel des lumières colorées. Juste avant cela aura lieux un défilé spectaculaire de personnes arborant fièrement les couleurs de l’oncle Sam. Madame la maire a encore une fois été claire, personne ne doit oublier ce que l'on célèbre aujourd'hui.



Rappels



Première partie : 19 h -> 22 h
Qui ? Tout le monde pardi !
Temps : clair et étoilé
Température : 23°C

Vous pouvez faire intervenir n'importe lequel de vos personnages, voire même plusieurs. (Plus on est de fou plus on rit) Il n'y a pas d'ordre de passage, aussi vous pouvez poster quand bon vous semble. Attention, si vous voulez faire participer un ou des personnages à l'event, nous vous conseillons de le faire avant dimanche soir 22h. La partie 2 commencera à ce moment là. Vous pouvez poster A LA SUITE DE CE MESSAGE. Aucun rôle spécifique n'est attribué à chaque catégorie.

À vous  cherry



DEV NERD GIRL



Dernière édition par Destiny le Mer 5 Juil - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysianfields.forumactif.com
Cynthia Holloway
Modérateur
avatar

Age : 24 ans
Situation : Célibataire
Autres comptes : Victorica Johnson, Guillaume Boissiet
Crédits : finite-inc4ntatem
Messages : 83
Date de naissance : 02/07/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mar 4 Juil - 23:06



Event n°1 ~ Du feu et du sang
Avec ?


La fête nationale à Elysian Fields

Le 4 Juillet. Jour de la fête nationale. Je pensais étant enfant que c'était un cadeau d'anniversaire en retard de deux jours. On m'expliqua plus tard la vrai signification de cette fête. L'indépendance du pays. J'avais alors compris à quel point ça avait été naïf de le croire. Pourquoi une fillette plus qu'une autre aurait eu une fête pour son anniversaire ? Mais ça ne m'empêcha d'apprécier la fête, et surtout le feu d'artifice qui avait lieu ce jour-là. Toutes ces lumières ! Ces couleurs ! Je ne ratais pour rien au monde cet événement.

Arrivée chez moi, je nourris mon chat, avant d'aller me changer. J'enfilai un jean, un tee-shirt bleu marine, et une veste grise. La tenue était sobre, ce qui me permettrai de ne pas être trop remarquée par les personnes présentes. J'enfilai également des baskets en prévision de la marche que j'allais avoir jusqu'au centre-ville. Impossible de prendre la voiture, les places de parkings allaient se faire rare, et des embouteillages étaient déjà déclenchés par l'envie d'y aller. J'entendais déjà quelques bruits étouffés de klaxons au loin, me renforçant dans l'idée que prendre mon automobile était une très mauvaise idée. J'irai donc à pieds, et rentrerai en bus.

Je pris mon portable afin de le ranger dans le sac dans lequel il y avait déjà un porte-monnaie, et mon carnet si jamais je trouvais quelque chose d'intéressant à écrire ou dessiner. J'espérai juste ne pas le perdre. Ça serait… Déplaisant. Je me mordis la lèvre inférieure à cette pensée, avant de tourner mon attention vers mon téléphone que j'avais toujours en main. Je regardai un instant dans mes contacts, et m'arrêtai sur le premier de la liste. J'hésitai. Cette année j'aurai aimé ne pas y aller seule. Mais demander à Aurore Dumas de m'accompagner ? Alors que nous nous connaissions à peine ? C'était stupide. Je mis l'appareil dans mon sac en soupirant.

Je caressai Twinkle avant de partir, lui disant que je reviendrai d'ici quelques heures, et qu'elle ne s'inquiète pas. Mais étant un chat, elle pouvait vivre sa vie toute seule. La porte grinça en se fermant derrière moi. Il fallait vraiment que je pense à demander au propriétaire de la faire changer. J'avais de plus en plus de mal à la verrouiller.

Lorsque j'arrivai au centre ville, les festivités étaient déjà bien lancées. Même si la bibliothèque avait fermé plus tôt pour l'occasion, le temps de rentrer, de me changer et de venir à pied m'avait pris une bonne heure. Je voulus regarder ma montre avant de me rendre compte que je l'avais oubliée à la maison. Aucune idée de l'heure qu'il était. Je savais juste que le feu d'artifice qui était ce que je voulais voir plus que les stands, commençait à 22h. Et l'idée de sortir mon portable afin de vérifier l'heure ne me traversa même pas l'esprit. Je choisis donc d'aller directement à l'endroit où il serait lancé. De là-bas, je n'aurai qu'à demander l'heure à quelqu'un qui serait déjà installé. Enfin, si j'osais…

Je m'engouffrai dans la foule.

CSS par Gaelle

_________________
I can't go back to yesterday because I was a different person then - Lewys Carroll, Alice in Wonderland.
Cynthia will speak to you (or not) in #FF9933
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Midori
Modérateur
avatar

Age : 24
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Yakuza
Autres comptes : Oliver Smith, Aurore Dumas
Crédits : Suture graph
Messages : 26
Date de naissance : 18/09/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Lun 10 Juil - 0:18



Du feu et du sang

Avec les membres du forum

Le mois de Juillet venait de commencer. Nous étions désormais le 4. Mon oncle et Ryutaro, mon garde du corps m'ont appris énormément de choses sur ce pays qu'est les Etats-Unis. C'est d'ailleurs grâce à eux que je su qu'aujourd'hui était un jour spécial. Le jour de la fête nationale. Mes yeux marron noisette s'étaient mis à pétiller d'excitation lorsqu'ils m'ont dit tout ce qui était prévu. Entre les différents stands, les animations et le feu d'artifice j'étais plus qu'impatiente de voir cela de mes propres yeux. En plus, cela allait me changer du Japon où tout le monde était en yukata. Ici, je ne verrais que des tenues occidentales. J'avais donc prévu d'y faire un tour avec Ryutaro comme à toutes mes sorties. Il avait soupiré car cette idée lui donnait du travail en plus et avec toute cette foule il n'aura jamais le temps de souffler ou de cligner des yeux. Il avait cependant accepté quand je lui ai fait les yeux doux........ Bon ok j'ai dû marchander comme jamais. Plus d'une semaine à lui demander sans relâche pour finir pour lui sortir le mensonge du siècle.

- Y aura Felix!

- Et?

- Felix Ahn! Je pourrais lui parler de tu sais quoi!

- Ok, prépare-toi on y va dans une heure.

J'avais littéralement sauté de joie et avais filé dans la salle de bain pour me maquiller un peu. Mon teint refait, un peu de mascara et mes cheveux attachés j'étais à moitié prête pour partir. Je me changeai donc et mis une toute nouvelle robe que j'avais acheté il y a peu de temps. Je choisis de prendre des chaussures plates cette fois car je devrais marcher pendant un long moment. Je pris mon sac à main et prévins Ryutaro qu'on pouvait y aller. Il ferma à clef la porte de mon appartement et nous sortîmes tous les deux de l'immeuble pour rejoindre le festival organisé depuis 19h30. On entendait la musique de chez moi et cette ambiance me donnait envie de danser, de boire, de rire, de chanter... De faire la fête quoi! Et puis qui sait? J'allais peut-être faire de nouvelles rencontres! Je ne pouvais pas rester en place et sautillai comme une enfant sur le chemin pour y aller.

- Mademoiselle un peu de tenue.

- Oh c'est bon Ryutaro! Je suis heureuse tu ne vas pas gâcher ce moment quand même!

- Dois-je vous rappeler votre place?

Je lui fis de gros yeux. Ils lui criaient des énormes "Tu vas la fermer ou c'est moi qui vais le faire. C'est pas le moment".

- C'est bon je sais.

Je fronçai les sourcils et repensai à la soirée qui allait être merveilleuse. Mon sourire revint immédiatement. Oui. Même Ryutaro, le gros rabat-joie de service ne pourra pas m'empêcher de m'amuser aujourd'hui! Lorsque je posai un pied dans l'allée remplie de stands je ne savais où donner de la tête. Je venais déjà de me précipiter vers un stand de nourriture. La course poursuite pour Ryutaro venait de débuter et Misaki Midori était dans la place!
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Ahn
Admin
avatar

Age : 25 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Escroc au jeu
Crédits : Suture
Messages : 65
Date de naissance : 18/08/1992

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Lun 10 Juil - 14:30

EVENT Pt.1 - Du feu et du sang
Ce qui devait être une sortie entre amis...
Aujourd'hui était une belle journée. Il faisait clair, chaud et lumineux. La ville brillait aux feux des stands multicolores qui parsemaient les rues commerçantes et tous semblaient s'amuser. De la cime des arbres tombaient encore de petites fleurs fanées du printemps qui venaient se glisser dans les cheveux des passantes. De partout enfants et adultes riaient et jetaient bêtement leur argent par la fenêtre, comme si une fête nationale devait impliquer de se ruiner en babioles inutiles. Et encore, je ne prenais pas en compte les dépenses obscènes de la population en mauvaise bouffe et alimentation faussement artisanale.
Non pas qu'un grec, un hot dog ou un hamburger de temps à autre me déplaisait, loin de là. Mais ma pomme avait quelque chose de rassurant. Un je ne sais quoi certainement lié au fait qu'une fois dans mon estomac, je ne devrais pas me forcer à courir sur un tapis pour éliminer son surplus calorique. Tandis qu'à l'inverse, la junkfood m'aurait encore une fois forcé à transpirer mon âme, tant elle me rappelait mon obèse scolarité.
C'était un fait. Je ne voulais pas ressembler une fois de plus a un hamster obèse qui peine à avancer sur sa roue mécanique.

Mes pieds se balançaient mécaniquement dans le vide, offrant aux passants une vue resplendissante sur les semelles de mes converses noires. Ma pomme a demi mangée en main, sagement assis sur le socle d'une statue de pierre, j'attendais que mon blondinet préféré se décide enfin à montrer le bout de son nez. Rares étaient ceux qui se souvenaient de lui avec sa chevelure des blés, mais j'avais eu le privilège de le rencontrer avant qu'il n'ait décidé de se la teindre. Aujourd'hui il était passé l'or angélique au noir de geais, et ne ressemblait plus en rien à l'Oliver que j'avais accosté le jour de ma majorité. Certains disaient que je l'avais corrompu avec les ans, mais je restais persuadé qu'au fond, je n'avais fait que nourrir le dragon endormi qui sommeillait sur son âme. Aujourd'hui cette créature volait de ses propres ailes et crachaient du feu comme bon lui semblait. Et bien que cette acquisition d'indépendance ait engendré un furieux et désastreux changement capillaire, j'estimais que c'était pour le mieux.

Je croquais à nouveau dans ma pomme. Installé dos à la gigantesque et méprisante déesse de l'amour depuis une heure déjà, je fus amené à me questionner. Etait-il en retard ou étais-je trop en avance ? Mais ma réflexion ne tarda pas à être écourtée, puisque alors une une douce chose vint déranger ma tranquillité.
Faisant onduler son pelage contre mon bras, c'est presque si ce chat n'était pas volontairement venu s'asseoir à mes côtés pour perturber ma pérennité. Avais-je un jour fais-je offense à un dieu quelconque pour que tant d'insupportables félins viennent ainsi me casser les pieds ?

- Mais fiches-moi la paix, avais-je dis en lui faisant signe de s'éloigner.

C'est à peine s'il m'avait regardé, préférant faire outrageusement louvoyer sa longue queue noire près de ma main. Ses yeux verts à demi-plissé, il avait fixé la foule de haut, comme méprisant les êtres mortels qui se trouvaient au sol. Fière et altier, il ne daignait me considérer, comme si je n'étais pour lui qu'un misérable compagnon de statue.

- J'étais là en premier, alors casse-toi.

Cette fois-ci il avait tourné sa tête et ses oreilles pointues en ma direction, et c'est presque s'il n'avait pas rit. Son regard en amande m'obligea à froncer les sourcils.

- Aller, va t'en. ZOU ! Va embêter quelqu'un d'autre.

Alors en guise de réponse l'animal provocateur commença à faire sa toilette, se léchant la patte nonchalamment comme si rien ne le gênait plus.

- Mais aaaah ! Laisse moi manger ma pomme tranquille ! Avais-je hurlé outré, attirant l'attention de quelques passants.

D'une main presque hésitante j'avais alors poussé le corps svelte du chat noir, pour l'inciter à déguerpir. Hors ce dernier sembla ne pas trop apprécier ce geste peu courtois et se retourna vers moi l'air agressif, le pelage gonflé. Sur son dos les poils s'étaient dressés et je voyais d'ici ses petites canines aiguisées pointer en ma direction. D'une pierre deux coups il feula autoritairement, provoquant chez moi un léger mouvement de recul.
L'Aphrodite de pierre sembla rire de moi, du haut de ses trois mètres cinquante. J'avais trop peur de me faire griffer pour oser réitérer cette action trop bêtement courageuse.

- Ok. T'as gagné tu peux rester, avais-je dis contre ma volonté.

A ces mots la bête s'était calmé pour s'asseoir dans sa position initiale et toiser à nouveau la population. Au fond de moi je priais pour qu'Oli ne tarde pas à arriver, plus que mal à l'aise à côté de ce félin dérangeant. Fort heureusement je le vis, et descendait de mon piédestal en sautant, faisant violemment claquer mes converses sur le sol. Je sentis les regards méprisant du chat et de l'Aphrodite de pierre me percuter le dos, mais passais outre pour me diriger vers mon ami.

- Ah ben dis-donc t'en as mis du temps, rigolais-je tandis que nous nous saluions d'un signe bâtard entre le check et l'accolade. Et elle c'est qui ? Demandais-je alors en portant pour la première fois un regard sur la petite chose asiatique qui l'accompagnait.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Felix Ahn ◈
"Et alors ? Je vois pas où est le problème." par Felix Ahn, 12 ans, après avoir cassé la précieuse crèche de sa tante avec comme justification : "En même temps tout le monde trouvait ça moche".


Dernière édition par Felix Ahn le Mer 6 Sep - 1:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 15 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Sidus HQ
Messages : 36
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Lun 10 Juil - 18:06



Event n°1 ~ Du feu et du sang

Avec tout le monde

- Désolé Vic…

C'est ce que mon frère me dit au téléphone après m'avoir expliqué qu'il ne pourrait pas nous accompagner à la fête nationale de cette année.

- Mais c'est la première fois qu'Oli y assiste ! Tu peux pas faire un effort ?

- Je te l'ai déjà dit, je pouvais pas prévoir que le train soit retardé d'une heure ! Tu crois que je vais venir comment ? A pieds ?

- Ben oui !

J'entendis un rire étouffé de l'autre côté.

- Joshua…

Je pris une pause avant de crier :

- Tu es un imbécile !!!

Je raccrochai en claquant le combiné. Pourquoi avait-il fallu un retard de train aujourd'hui ? C'est pas comme si c'était le jour que j'attendais pour qu'on puisse enfin faire une sortie tous les trois ! Je m'affalais dans le canapé et allumai la télé pour me changer les idées. Mais il fallait que tous les programmes soient plus nuls les uns que les autres ! Je poussai un grognement à peine caché, tout en serrant contre moi l'un des coussins posés à côté de moi. De toute façon, puisque mon frère n'allait pas arriver, personne ne m'entendait puisque Papa rentrerait tard et que Maman dorm----

- Vic ? Tu vas bien ?

Je sursautai. Je l'avais réveillée ? Tout me tombait dessus aujourd'hui !

- Ouiiiii… Non. J'ai une tête à aller bien ? Répondis-je sur un ton plus sec que je ne l'aurai voulu.

- Si c'est à propos de ton frère, vous pourrez toujours le voir demain !

- Mais… Ça ne sera pas pareil…

Je fis la moue. J'aurai vraiment voulu qu'on y aille tous les trois…

- Oui mais tu as toujours Oliver. Je suis sûre que vous pourrez toujours bien vous amuser, même sans Joshua. Et vous pourrez lui raconter comment ça c'est passé…

Elle me fit son sourire. Celui dont elle seule avait le secret. Rassurant et chaleureux. Malgré sa faiblesse physique, il n'avait jamais changé.

- … Mouais…

Je restai avec elle encore quelques instants, silencieuse et toujours assise dans le canapé, avant de me rendre compte de l'heure qu'il était.

- Ah ! Pardon je dois y aller !

Je pris rapidement mon sac à dos avant d'ouvrir la porte. En sortant je me tournai vers elle, et lui souris à mon tour.

- Merci… Maman.

Puis je partis en courant jusqu'au lieu de rendez-vous que nous nous étions fixé. Lorsque j'arrivai, essoufflée, Oliver était déjà là.

- Salut ! Joshua a pas pu venir… Problème de train. Lui dis-je, tout en tentant de reprendre ma respiration. Lorsque ce fut fait, je repris : Bon ! On y va ?
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Smith
Modérateur
avatar

Age : 20
Situation : Célibataire
Activité criminelle : /
Autres comptes : Aurore Dumas, Misaki Midori
Messages : 24
Date de naissance : 27/04/1997

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mer 12 Juil - 0:12

Du feu et du sang


"Faites l'amour pas la guerre"



 
Le 4 Juillet... La fête nationale. On avait prévu avec Vic et Joshua de se retrouver. J'avais hâte de les revoir rien que nous trois sans nos parents sur le dos. J'étais joyeux et ça se ressentait dans ma musique. Pourtant... On sentait un peu de mélancolie. Il manquait quelque chose pour que je m'amuse et je ne savais pas quoi. Certes il y aura des filles, des hommes, de la musique, de l'ambiance mais je n'étais pas satisfait il me fallait quelque chose d'autre. En faisant le tri de mes contacts dans mon répertoire je tombai sur le contact "Felix". C'est vrai que c'est avec lui que je rigole le plus, qu'on s'amuse et que les fêtes sont toujours d'une excellente qualité. Il fallait que je lui parle de cette sortie! Je pris mon téléphone et l'appelai. En plus ça faisait un moment que je ne l'ai pas vu et comme ça il pourra rencontrer les personnes les plus importantes de ma vie. J'étais excité à cette idée. Je souriais comme un idiot comme lorsqu'on tombe bêtement amoureux. Je me mis à faire des ronds dans ma chambre pendant que j'entendais le bruit significatif que je passais un appel dans le téléphone. Lorsque mon asiatique préféré décrochai, mon sourire montait jusqu'à mes oreilles.

- Hey! Felix! Tu vas bien depuis le temps?

A peine avait-il répondu que je repris. Pas le temps de niaiser. La fête commençait dans trois heures.

- Cool. Bon! Fallait que je te parle de la fête de ce soir! Qu'est-ce que tu penses d'une soirée entre potes à la place centrale? Tu commences à me manquer mec!

On parla un bon moment de tout et de rien. Il accepta finalement et j'en fus des plus ravis. Je lui dis où nous nous retrouverons et à quelle heure avant de raccrocher. Je révisai mon morceau de violon et de piano avant de faire une sieste d'une heure. Il me restait une heure avant 19h30. Je m'occupai de Bach car je serai absent une bonne partie de la nuit puis partis me préparer. Je mis une chemise blanche, un jean noir avec une chaîne le long de la poche et des chaussures noires. Je me coiffai rapidement pour ensuite mettre du déodorant. Je remplis mes poches de mon téléphone et de mon portefeuille ainsi que de ma clé avant de partir au point de rendez-vous où Vic et Joshua devaient me rejoindre. Je verrouillai ma porte et me dirigeais vers l'horloge de la place centrale. J'avais marché un peu plus vite que prévu et étais donc arrivé en avance. J'attendis patiemment puis jetai un oeil sur mon téléphone. Ils étaient en retard. Mais qu'est-ce qu'ils foutaient? Soudain je la vis arriver à bout de souffle, ses cheveux noirs volant au vent. Une seule chose me perturbait. Où était passé son frère? Il leur était arrivé quelque chose?! Elle me prévint alors que mon cousin avait seulement eu un problème de train et était dans l'incapacité de venir à notre rencontre. Je soufflai, déçu de ne pas voir mon confident.

- Tant pis... Ça arrive. Tu lui diras bonjour de ma part! Et puis on peut bien s'amuser sans lui!

Je posai ma main sur la tête de Vic et la lui caressai. Je lui souris puis commençai à avancer.

- Yep on y va. Allez suit moi faut qu'on retrouve un de mes potes. Tu vas voir il a son caractère mais il est sympa. Ah! Et si tu as peur de te perdre tu peux me prendre la main!

Je lui tirai la langue. Oui... J'adore la taquiner et c'est loin de changer. Je continuai de marcher. J'étais tellement impatient de les présenter l'un à l'autre que mes pas s'accéléraient sans que je ne le veuille. Je dus ralentir la cadence pour coller mes pas à ceux de ma chère cousine. Nous discutâmes un peu sur le chemin et nous arrivâmes enfin à la statue d'Aphrodite où je l'aperçu. Il descendit et je lui fis un signe de main. Une fois arrivé à ma hauteur nous nous fîmes un check et une accolade.

- Yo! C'est cool que t'es pu venir! Bon je voulais te présenter une autre personne aussi mais il a pas pu venir malheureusement. Du coup voilà. Vic je te présente Felix Ahn, un de mes meilleurs potes. Felix voilà Victorica Johnson, ma cousine.

Je leur souris. Les présentations, le moment de vérité venait de passer. Je voulais tellement que les personnes qui avaient fait de moi ce que je suis aujourd'hui se rencontre et c'est maintenant chose faite! J'étais si heureux que j'aurais pu m'envoler.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 15 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Sidus HQ
Messages : 36
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mer 12 Juil - 14:38



Event n°1 ~ Du feu et du sang

Avec tout le monde

Oliver se trouva aussi déçu que moi par cette nouvelle. Maudite gare, maudit train, maudit retard ! Pourquoi de tous les jours possibles aujourd'hui ? Il me dit de lui dire bonjour de sa part, et comme Maman, qu'on pouvait très bien s'amuser sans lui. Il caressa alors ma tête en me souriant, et je lui retirai la main en faisant une moue signifiant « Arrête je suis plus une enfant ! ». Bon ok j'aime bien quand il fait ça. Mais ce n'est pas le sujet, et c'était encore moins le moment !

- Yep on y va. Allez suit moi faut qu'on retrouve un de mes potes. Tu vas voir il a son caractère mais il est sympa. Ah! Et si tu as peur de te perdre tu peux me prendre la main! Finit-il par dire tout en me tirant la langue.

- Que… Non je suis plus une gamine ! Pour commencer je te rappelle que j'ai presque 15 ans. Donc je suis quelqu'un de sérieux et---  Arrête d’accélérer !

Je dus le rattraper, et lui ralentir afin que nous nous mettions enfin à marcher à la même vitesse. Puis nous continuâmes de discuter jusqu'à arriver à une statue représentant Aphrodite, où le mystérieux ami qu'il voulait me présenter nous attendait. Lorsqu'il vit Oli arriver, il descendit du perchoir où il s'était posé, Il lui fit une remarque en rigolant par rapport à son retard. Je ne relevai pas, puisque c'était un peu de ma faute. Ils se firent un check et une accolade avant qu'il ne remarque ma présence, l'accompagnant d'un « Et elle c'est qui ? ». La politesse voudrait que tu te présente avant imbécile ! C'est d'ailleurs Oliver qui s'occupa de cette formalité. L'asiatique qui se trouvait devant moi s'appelait Felix Ahn. Nous avions le point commun de n'avoir ni l'un ni l'autre un nom ressemblant à nos origines dominantes en tout cas !

Il n'y avait qu'un problème : Sa tête ne me revenait pas. La première chose que je pensai en le voyant fut qu'il en avait une à attirer des ennuis. Mais bon. C'était un ami d'Oli donc, je pouvais bien faire un effort.

- Enchantée… Felix.

Moi, hostile ? Non pourquoi ? Si je l'avais été à son égard, j'aurai plutôt évité de le regarder, et aurai préféré dire à mon cousin de lui parler à ma place. J'étais donc pour le moment assez neutre par rapport à sa personne. Donc il s'en tirait bien.
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Admin
avatar

Crédits : SWAN
Messages : 53

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mer 12 Juil - 22:11

Event n°1 - PARTIE 2


L'heure était arrivée. Tout le monde s'était regroupé en place centrale pour assister au discours de madame la Maire qui devait précéder le feu d'artifice. Et dans un silence absolu, tous l'avaient écouté et regardé à travers les écrans de diffusion qui étaient dispersés un peu partout dans les rues d'Elysian. A ses côtés l'on avait pu voir apparaître le commissaire en tenue civile, l'ancien maire et des personnalités importantes au sein de la cité tels que de hauts fonctionnaires ou d'importants hommes d'affaires. Enfin applaudis pour sa prestation, Joanne Miller avait lancé le compte à rebours avant que l'hymne national ne soit chanté.
Puis, les voix s'étaient élevées en cœur. Les enceintes envoyaient flotter dans les airs le son entraînant des paroles de la bannière étoilée. Et pourtant, même si ces dernières avaient cessées de fonctionner, la foule aurait elle-même continuée de faire vibrer ses centaines de voix à l'unisson. Car un sentiment patriotique avait envahit les citoyens, qui tous autant qu'ils étaient avaient en cette belle soirée choisis de mettre leur cordes vocales au travail. Du ciel l'on pouvait croire qu'une splendide et gigantesque chorale avait recouvert les rues du centre ville.

Soudain, un bruit sourd raisonna en place centrale. Les chants cessèrent brutalement, rapidement accompagnés de quelques cris effrayés. Dans les rues voisines certains commencèrent à se poser des questions. Avait-on commencé les feux d'artifices trop tôt ? Les têtes se tournèrent alors vers le ciel, mais il n'y avait là qu'une pénombre martelée d'étoiles lumineuses.
Puis, un deuxième bruit, et un troisième... bientôt l'on ne pouvait plus les compter. Et soudain quelques uns réalisèrent. Non, ce n'était pas des artéfacts lumineux. Ils comprirent que plus loin, à une centaine de mètres d'eux avaient débuté une fusillade. Mais il était déjà trop tard pour s'enfuir. Et quand l'on vit arriver les premiers affolés, courant le regard vide en direction opposée aux coups de feu, ce fut la panique.
Les masses commencèrent à bouger. Cette fois-ci non plus à l'unisson mais de manière désorganisée. L'humain avait alors fait fit de son patriotisme pour retrouver son individualisme primitif. Qu'importait ses compères, mieux valait fuir que de rester aider les plus démunis.

La police était arrivée sur les lieux quelques minutes après le premier coup de feu. Ils avaient constatés avec effroi ce qui se déroulait sous leurs yeux. Là, en plein centre d'Elysian Fields avait démarré une guerre de gang sans merci qui allait leur donner du fil à retordre. En effet, tant les Latinos que les Chinois des Triades se battaient avec des armes en tous genres, et s'étaient dispersés de partout. L'on ne pouvait plus les compter tant ils massacraient sur leur passage, envahit d'une volonté de tuer. Les forces de l'ordre n'étaient pourtant pas sans savoir qu'ici les gangs étaient plus grands encore qu'on ne pouvait l'imaginer. Aussi tentaient-ils au mieux de contenir cet accès de violence, ayant recouru à l'aide sur place tous les policiers en service et en permission.

Les VIP avaient pour leur part été évacués de la scène, mais peinaient eux aussi à quitter la débâcle qui prenait place en cette soirée du 4 juillet 2017.




ROLES


Policiers


Vous avez été (r)appelés à l'ordre à cause des évènements et tentez de lutter contre les gangs enragés. Vous pouvez être armés de base ou l'avoir été par la suite, ou encore avoir été affilié à une autre tâche telle que celle d'évacuer les civils.


Tous les autres (sauf criminels de gangs)


Pris au milieu de la débâcle, vous vous trouviez en place centrale et avez été par la suite inévitablement séparés de la/les personnes avec qui vous vous trouviez. Votre objectif est de rejoindre les habitations et la périphérie de la ville au plus vite, et ce seul ou accompagné. Prenez garde, sur votre passage vous risquez de rencontrer des gens mal avisés...




INFORMATIONS


Il n'y a pour le moment pas de date buttoir à cette deuxième partie de l'event, et il n'y a pas non plus d'ordre de passage. Nous vous signalerons quand il sera temps d'achever votre fuite.
Sur ce, puisse le sort vous être favorable.

Bon RP  cherry

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysianfields.forumactif.com
Cynthia Holloway
Modérateur
avatar

Age : 24 ans
Situation : Célibataire
Autres comptes : Victorica Johnson, Guillaume Boissiet
Crédits : finite-inc4ntatem
Messages : 83
Date de naissance : 02/07/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Jeu 13 Juil - 22:40



Event n°1 - Du feu et du sang
Avec tout le monde


Coups de feu

Passer entre les différentes personnes pour accéder à la place centrale fut plus difficile que prévu. Les gens étaient nombreux, et mon faible gabarie me valait de me faire emporter telle une feuille par le vent dès que je croisais quelqu'un en sens inverse. Ce qui fit que quand j'y accédai enfin, le discours du maire avait déjà commencé. J'écoutais néanmoins attentivement la suite de celui-ci, en essayant de comprendre ce que j'avais manqué. Je crus reconnaître derrière elle le commissaire, et l'ancien maire, ainsi que des personnes probablement assez influentes dans la ville dont je pensais en avoir vu certaines sur des affiches publicitaires. Mais ils étaient trop loin pour que je puisse mettre un nom sur chacun d'eux.

Tout le monde applaudis la maire lorsque son discours fut terminé. Il fallait dire qu'il avait été éloquent. Elle avait certainement dû énormément le travailler avant cette soirée. Le compte à rebours avant de commencer l'hymne national commença alors. Tout le monde s'y mit. Que ce soit les enfants - même s'ils ne connaissaient pas encore très bien les paroles - ou les adultes. Il était amusant de mêler ma voix aux autres, qui était presque imperfectible à cause du chant à plein poumons que tous les spectateurs s'appliquaient à faire. L'état de nos voix le lendemain risquait d'être déplorable. Et nous n'étions que mardi ! Je sentais déjà le maux de gorge venir lorsque je me rendrai à la bibliothèque le lendemain.

Mais un bruit interrompit les chants. Un bruit sourd. Pendant une seconde, je pensai qu'il s'agissait peut être du feu d'artifice. Mais ce son… Non. Il était fort, mais pas autant que le son des explosions qui devaient avoir lieu dans le ciel. Pas autant que le sifflement que faisait l'une des fusées lorsqu'elle était envoyée.

Lorsque le second survint, je sus enfin à quoi ce son correspondait. C'était un coup de feu. Après ce qui était arrivé dans les bois de Sawtooth, j'avais encore en tête le bruit que faisait la balle sortant d'une arme.

Au troisième, et à ceux qui suivirent, on pouvait lire sur les visages que certains étaient arrivé à la même conclusion que moi. C'est alors que tous commencèrent à fuir. Mais je ne pouvais pas. Durant dix secondes au moins, peut être à cause de la peur ambiante, je restai paralysée sur place. Un temps suffisant pour me faire tuer d'une balle dans la tête. Alors, pendant ces dix secondes, je me mis à réfléchir à toute vitesse. Suivre le mouvement ? Mauvaise idée. Ceux qui avaient commencé cette attaque, ou ce combat, ou que sais-je encore qui y ressemble, tiraient dans la foule. Et ce, probablement au hasard. J'en arrivai donc à la conclusion que la priorité plus que de fuir était de trouver un endroit qui protégerait de ce tir au pigeon. Je réussis enfin à débloquer mes membres, et couru en direction des stands. De vue, c'était le seul endroit qui pourrait protéger des coups de feu. Je me réfugiai dans l'un d'eux, et m'y recroquevillai, avant de me rendre compte que je n'étais pas seule. Un jeune garçon avait eu la même idée. Il avait probablement un âge se rapprochant d'une douzaine d'années.

- Belle soirée n'est-ce pas ? Lui dis-je ironiquement, avec un sourire se voulant rassurant. Mais ma main gauche tremblait. Je la cachai derrière mon dos.

Il me fit un faible sourire, mais ne répondit pas. Nous étions aussi apeurés l'un que l'autre. On entendait à quelques mètres de nouveaux tirs, des cris. Je crus entendre quelqu'un demander pitié avant de--- …

- Je suis venu avec ma sœur… Finit par me dire le garçon.

- Ah ?…

- On a été séparés. Je sais… Je sais même pas si elle est encore en vie… Si ça se trouve… Elle est… Elle est… Et je vais l'être aussi.

Je le vis se mettre à trembler. Je devais l'aider ! Mais comment ? Je serrais les poings.

- Tu ne mourras pas ici. Je te protégerai.

Quelle idée de lui dire quelque chose que je n'étais même pas sûre d'être capable. Je déglutis, avant d'ajouter :

- … Je te le promets.

A partir du moment où je lui avais dit cela, je ne pouvais plus revenir en arrière. Je tiens toujours mes engagements. Si je ne tenais pas celui-là, quelle genre de personne serais-je ? Il parut surpris par cette promesse. C'est vrai qu'elle était idiote. Même si j'allais essayer de la tenir, comment comptais-je le faire ? Quelle imbécile.

Soudain, une autre personne entra dans le stand. Et ce, debout. Je la regardai rapidement, et quand je me rendis compte qu'elle ne possédait vraisemblablement pas d'armes, je pris la instinctivement par le poignet et la tira de toutes mes forces vers le sol.

- Reste pas debout ! Tu veux mourir ?!

Me voilà qui tutoie un adulte que je n'ai jamais rencontré, et ce, après l'avoir presque plaqué au sol. Il y a quand même de meilleures façons de faire connaissance.

CSS par Gaelle

_________________
I can't go back to yesterday because I was a different person then - Lewys Carroll, Alice in Wonderland.
Cynthia will speak to you (or not) in #FF9933
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Midori
Modérateur
avatar

Age : 24
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Yakuza
Autres comptes : Oliver Smith, Aurore Dumas
Crédits : Suture graph
Messages : 26
Date de naissance : 18/09/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Dim 16 Juil - 1:09



Du feu et du sang

Avec les membres du forum

J'avais réussi après plusieurs heures à arpenter les rues à échapper à la vigilance de Ryutaro. J'étais fière de moi de m'être débarrassée de sa présence. Ma soirée pouvait désormais vraiment commencer. J'étais libre comme l'air. J'avais un plus grand sourire et je fis le tour des stands pour commander des sucreries en tout genre ou des souvenirs tels que des drapeaux ou autres babioles. Tout le monde riaient. Des familles, des groupes d'amis, des enfants qui courraient dans les allées. Je m'en étais pris un dans la jambe qui ne regardait pas devant lui. Il s'était excusé, tout timide.

- Ce n'est rien mais fait attention à toi. Ne reste pas tout seul. Retourne avec ta maman ou tes amis!

Il me remercia et fila aussi vite qu'il était venu. Il était adorable. Oui... Tout allait pour le mieux et les lumières étaient magnifiques. Le contraste avec la nuit qui commençait à pointer le bout de son nez rendait le spectacle encore plus beau. Rien ne pourrait gâcher cette soirée. Du moins... C'est ce que je pensais.

Des cris. Des tirs. Une nuée de gens qui court. Où suis-je? À la fête nationale? Mais où sont passés les rires? Les sourires? La joie? Qu'est-il arrivé aux familles heureuses de ce retrouver en ce jour de fête? Je ne voyais que des visages torturés et déchirés par la peur et l'instinct de survie. Mon sourire avait également volé en éclat pour laisser l'adrénaline prendre le dessus dans mon corps. J'avais le sentiment d'être une biche prête à me faire tirer dessus. Oui... Il y avait eu le discours de la maire avec des VIP qui avaient débarqué. Puis une tragédie étaient en train de se dérouler encore sous nos yeux. Des coups de feu s'étaient fait entendre. Je ne pouvais que reconnaître entre mille ce bruit... Un bruit d'arme. Une guerre de gang venait de se propager. Quand je pense que je fais partie des leurs. J'avais envie de vomir. Certes c'était un règlement de compte mais ils n'étaient pas obligés de le faire ce soir, ici et de tuer des innocents sur leur chemin! J'avais réussi à rejoindre un stand mais j'étais tétanisée par la peur. Mes membres ne voulaient plus fonctionner et me refusaient de ne faire ne serait-ce qu'un seul et ridicule pas. Je n'arrêtais pas de trembler et claquer des dents devant ces cadavres. Pour la première fois de ma vie j'aurais aimé que Ryutaro soit à mes côtés pour me protéger. Je me fis alors tirer au sol. Une jeune femme m'avait agrippée pour que je n'attire pas l'attention des malades qui tuaient tout sur leur passage. Je m'écrasai alors sur la terre. Je mis mes mains sur la tête pour essayer de me protéger un peu plus.

- Désolé je ne voulais pas vous mettre en danger...

Avais-je dis en chuchotant. Je tremblais encore mais essayais de sourire pour ne pas effrayer le petit garçon qui se trouvait à côté de cette femme aux cheveux châtains. Je priais au fond de moi pour que ce soit un cauchemar ou qu'au moins tout ça ne s'arrête une bonne fois pour toute. Que quelqu'un nous vienne en aide! Jamais je n'avais voulu venir dans cette ville. J'aurais pu rester avec mes parents adoptifs et tout serait comme avant. Mais non. Me voilà donc en train d'essayer de sauver ma peau contre des gangs déchaînés. Ayez pitié de nous... Qu'est-ce qui pourrait arriver de pire?
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Wolf

avatar

Situation : Célibataire
Activité criminelle : être l'ex d'un gangster latino, ça compte ?
Messages : 19
Date de naissance : 20/09/1992

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Lun 17 Juil - 12:28


Event n°1: Du feu et du sang Partie 2

Quand je pense qu'il y a quelques minutes je flânais dans les rues et que j'écoutais le discours complètement cliché du maire. Qui d'ailleurs n'a pas préféré ne faire d'écho à mon bel article. Mon petit pic rappelant les malencontreux événements qui arrivent dans sa ville les jours de fêtes n'a pas dû lui plaire. Elle en a cependant inspiré certains vu que je me retrouve à essayer de filer pour me planquer.
Mon don a prendre mon temps quand je sors m'a peut-être sauvé la vie, puisque grâce à lui je suis arrivé dans les derniers sur la place et à l'endroit opposé d'où se trouvait le conflit.
J'habite aussi en ville je peux essayer de retourner me réfugier chez moi. Ou du moins je peux essayer tous ces gens qui courent et hurlent. Je préfère essayer de garder la tête froide. Sombre dans l'hystérie et la panique n'est pas une solution.
Mais en tant que journaliste je me fais aussi un devoir de récupérer un maximum d'informations pour couvrir l'événement demain dans le journal.
J'ai bien fait de mettre mes baskets blanches ce soir.
Je me dirige vers chez moi en restant prudente, mais la débandade est infernale. Il va falloir que je passe par les petites rues qui sont moins sûres avec les gangs qui peuvent eux aussi les empruntés pour tendre des embuscades. Elles resteront tout de même plus calme qu'ici et je me ferai moins bousculer.
Je prie intérieurement pour ne croiser personne. J'ignore l'ampleur du conflit mais j'ai cru comprendre qu'elle n'opposait que deux gangs.
Je continue la route vers chez moi. Les rues sont sombres. Je passe très peu voire pas du tout par ici habituellement. Qui plus est, eje suis revenu depuis peu je n'ai pas tout parcouru.
Et là, à mon grand désarroi, je vois une personne quelque peu menaçante debout dos à moi. Il y a devant lui une personne une personne elle semble en difficulté.
Que faire.
Je prends mes jambes à mon cou comme une lâche ou je joue les héroïnes au risque de me retrouver dans de beaux draps…

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Ahn
Admin
avatar

Age : 25 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Escroc au jeu
Crédits : Suture
Messages : 65
Date de naissance : 18/08/1992

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mar 18 Juil - 14:32

EVENT Pt.2 - Du feu et du sang
Ce qui devait être une sortie entre amis...
- *humpf*, avais-je rigolé avec dédain, presque amusé face à cette gosse au furieux tempérament. Je vois... enchanté... Vic.

Mes yeux se posèrent alors furtivement sur Oli. « Nan mais t'abuses mec... » disait explicitement mon regard asiatique. Et moi qui m'étais attendu à une banale sortie entre amis, mais qui me retrouvais finalement coincé à devoir faire office de baby-sitter pour une adolescente. J'ignore ce qui m'avais pris d'accepter la proposition de mon ami sans penser aux conséquences d'un tel acte. Et pour cause, s'il y avait bien une chose qui m'était devenue habituelle, c'était la capacité de celui-ci à ne dire que la moitié des informations. J'aurais sans nul doute affirmé qu'il n'était pas digne de confiance, mais alors ma fiabilité aurait elle aussi été jugée. Aussi mieux vaut pour moi de ne pas avancer de propos à ce sujet. Cependant, la seconde chose apprise après quatre ans d'amitié avec Oliver, c'était à savoir retourner ma veste en moins de temps qu'il n'en faut pour éternuer.

- Bon allons-y ! avais-je embrayé en ouvrant la marche vers les stands farfelus. A ce rythme les feux d'artifice auront éclatés avant que nous ayons pu profiter des festivités.

Puisque dans tous les cas nous aurions à nous coltiner cette fameuse Victorica, autant faire avec, quitte à lui offrir une sucette pour qu'elle finisse par ne plus nous embêter. Et je me trouvais parmi les nombreux qui eurent tort en cette lumineuse soirée de juillet. La mioche, aussi petite et immature fut-elle, ne manqua pas un instant qu'elle aurait pu vivre avec son précieux et merveilleux cousin. Nous avions parcouru les allées, flânés près les stands et découvert avec un certain entrain les festivités qui occupaient les rues d'Elysian Fields. Mais malgré mes attentes, elle fut loin de nous laisser en paix, nous suivant à la trace comme un chien aurait suivi l'odeur de la nourriture.

Mais Felix tu es un peu dur avec les adolescents... Penses à Oli quand tu l'as rencontré. Tu ne serais pas jaloux par hasard ?



Jaloux. Moi ?! Et pourquoi le serais-je ? Non ça n'avait rien à voir avec cela.
Et comme c'est facile d'affirmer cela sur quelques propos sorti à tout va. Il m'est cependant d'avis de répondre à cela que, premièrement, nous devons ensemble définir ce qu'est l'adolescence. Car nombreuses sont les sources qui affirment qu'il s'agit d'une période située entre 12 et 17 ans, durant laquelle un enfant développe des caractères sexuels secondaires (pilosité, mue, muscle, graisse bien placée, etc...). Or cette notion qu'est littéralement la puberté, ne couvre que la partie physiologique de l'affaire. Un adolescent est aussi et avant tout un enfant qui devient indépendant de pensée, et qui commence à réfléchir par lui-même, faisant alors fit de l'avis de ses parents, responsables légaux et autres adultes autoritaires qui peuvent l'entourer. Basé sur cette notion, je m'apprête donc à démontrer en quoi il s'agit là d'une tranche d'âge à éviter plus que tout.
Car dans un second temps, les ados sont méprisables pour plusieurs raisons. Leurs défauts sont si nombreux qu'il me serait difficile de tous les énumérer. Mais s'il me fallait le faire, je commencerais par leur immaturité, leur juvénilité et leur stupidité pour m'attarder longuement sur leur désir intense et ridicule de relations sexuelles superflues souvent chargées de sentiments inutiles.
Ensuite, puisque Oliver fut mentionné dans vos inquiétudes, je tiens à préciser que nombreux sont ceux qui ont passé ce stade à seize ans et qu'il s'agit là d'un phénomène purement individuel. Mais outre ce détail plus qu'important, il me faut préciser que le jour de notre rencontre ; j'étais bourré.
Enfin, cette Vic, était pire qu'une adolescente. Premièrement parce qu'en tant que bonne asiatique elle ne changerait pas vraiment, et resterait plate et peu attirante comme toutes les autres femmes originaires d'Asie. Et enfin parce qu'il me sembla clair que toute recherche d'indépendance psychologique féminine était a peu près aussi repoussante et irritante qu'elle ne l'était chez cette cousine sortie d'un placard.
Ainsi, et vous l'aurez compris, je hais les ados, tous autant qu'ils sont, et ne souhaite pas m'encombrer de futiles êtres humains qui viendront me pourrir la vie avec leurs avis extrémistes mal placés.
Faites comme moi, ne les côtoyer pas, et vous vous porterez à merveille.

ᄏᄏᄏ

Je n'avais pas chanté. Et pour cause j'étais bien trop occupé à me glisser parmi la foule pour rejoindre Oli et la gosse. Un gobelet en main, c'est avec difficulté que je tentais de tracer un chemin parmi les patriotes qui faisaient vibrer leurs cordes vocales à l'unisson. Et chaque fois que j'en bousculais un, je voyais leurs visages se déformer d'un rictus désagréable. « C'est quoi ton problème ?! » laissait transparaître mon visage à chacune de leur grimaces. Mais obsédé tels des soldats répondant à l'appel du pays, ils cessaient vite de porter attention à moi pour me laisser circuler.
Soudain un bruit sourd retentit, accompagné de quelques cris inaudibles. Certains durent douter de sa provenance, mais ça ne fit aucun doute. J'avais trop souvent entendu ce bruit. Il avait éclaté à quelques mètres de moi, faisant tinter mes oreilles, et stoppant net mon cœur dans son rythme régulier. De peur, après un sursaut effrayant, j'avais lâché le gobelet. Dans une terreur palpable, le carton était venu se déchirer sur le sol pour déverser sans relâche le liquide ocre qui s'écoula difficilement entre les pieds des passants. Un frisson avait dressé les poils de mes bras.
Puis un deuxième, un troisième et enfin une multitude de coup de feux avaient fusés dans les airs. Tous autour de moi s'étaient baissés de peur, préférant éviter de recevoir bêtement un projectile. Nous les avions vu. A quelques mètres, cinq hommes armés avaient commencés à se battre, sans raison de plus que leurs blousons de cuirs marqués d'insignes variés. Les gangs se mêlaient alors entre eux dans un fracas terrible, créant sur leur passage plusieurs victimes innocentes.
Et bien vite la foule se mit à mouvoir. Sans que je ne m'en rende compte j'avais été emporté par la masse, certainement dispersé loin de mes compagnons de soirée, et perdu sur ce qui sembla être un champ de bataille inter-racial. De partout fusait la violence, tantôt sur un latino puis sur un chinois. Mon cœur battait son plein alors que je tentais vainement de quitter le centre-ville. Arpentant les rues, le souffle court, mes converses tâchées d'un sang vermeil, c'est dans une panique certaine que je m'égarais dans les rues aux stands renversés.

- Hey le chinetok ! Avait hurlé un mexicain baraqué sur ma droite. Où est-ce que tu comptes fuir comme ça ?!

Il s'était dangereusement approché de moi, l'air menaçant et les poings trop serrés. Mais tétanisé par la peur, c'est à peine si j'avais réussi à bouger avant que ce dernier ne vienne me saisir par le col.

- Je ne suis pas avec eux ! Laissez-moi partir....
- Ouais mais t'es chinois.
- Alors... Pas exactement... avais-je bêtement affirmé.

Son visage s'était alors crispé, et la cicatrice qui barrait sa joue était venue se déformer pour accompagner son regard enragé. Il avait levé le bras d'un geste brusque, avançant son poing près de mon visage. « Et merde, pas le visage, pas encore... » avais-je pensé partiellement terrifié.

- Baisses-toi ! Avait hurlé un chinois en levant un révolver reluisant.

Tel un asticot insaisissable, j'avais réussi à m'extirper de la poigne du latino et m'étais jeté bêtement au sol, les mains sur les oreilles. Mais même avec cette naturelle protection, mes tympans manquèrent de me lâcher. Mes coudes étaient écorchés, mais malgré la douleur qui parcourait mes avants bras, j'avais tout de même commencé à ramper lamentablement, haletant, vers le stand le plus proche pour m'y réfugier.
Je ne m'étais pas retourné pour voir qui du mexicain ou du chinois avait remporté la joute, mais ne souhaitais qu'une chose, me mettre à l'abris pour reprendre ma respiration. Adossé au stand, caché de la rue, j'avais levé mes coudes pour observer mes superficielles blessures. Mon torse ne cessait lui de se lever pour revenir en position initiale, faisant onduler mon T-shirt salis par le sol. Mais c'est alors que je réalisais. Je n'étais pas le seul assis ici.

A ma droite se trouvait trois autres personne dont un enfant, une jeune femme et...

- Quoi ?! Nan mais c'est une blague, avais-je soufflé désespéré en voyant son visage asiatique.

Ce n'était en soi pas une affirmative à laquelle je souhaitais que l'on réponde, mais davantage une réflexion personnelle balancée haut et fort. Sur tous les habitants de cette ville, pourquoi étais-je encore tombé sur elle ? Car cette situation, aussi comique fut-elle, ne me faisait pas rire le moins du monde. C'était à croire que toutes ces rencontres fortuites étaient préméditées par des êtres supérieurs qui s'esclaffaient à l'idée de me voir lassé et sans cesse martyrisé par le premier venu.



Codage par Libella sur Graphiorum



Dernière édition par Felix Ahn le Mar 18 Juil - 20:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 15 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Sidus HQ
Messages : 36
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mar 18 Juil - 17:00



Event n°1 ~ Du feu et du sang

Avec tout le monde

Comme première rencontre, ou pouvait faire mieux ! J'aurai pu ressentir son hostilité à mon égard à des kilomètres. Et comment avait-il osé m'appeler par mon surnom ? On sentait d'ici qu'il ne me pensait pas à ma place ici. Je lui fis un sourire crispé et marmonnai :

- Pour toi ça sera Vic-to-ri-ca. A moins que ça soit trop compliqué à prononcer pour toi ?

Il avait de la chance qu'Oli soit avec nous. Sinon je ne sais pas ce qui m'aurait retenue de lui lancer cette phrase à pleine voix. Ça ne faisait que quelques secondes que nous nous connaissions et je sentais déjà que j'allais détester ce type.

Il ouvra alors la marche, et essaya par tous les moyens de me semer en emportant avec lui mon cousin. Mais j'étais loin de renoncer. Il voulait jouer à ça ? Très bien. Il ne fallait pas oublier que je n'étais ici que parce que j'étais sous la garde de ce cher Oliver. Et lorsqu'on a un tel avantage sous sa manche, on en profite un maximum ! Ce qui fit que chaque fois que cet imbécile de Felix devait penser s'être débarrassé de moi, je venais chercher le plus innocemment du monde mon cousin adoré lui disant des choses comme :

- Vient voir ! Y a un super stand par là-bas !

Et l'emmenait en sens inverse. Je suis le pire cauchemar de ceux qui insupportent. Et justement, c'était le cas de cet asiatique. Quel bonheur de lui lancer un sourire satisfait chaque fois que je faisais faire demi-tours à mon cousin !

Au bout d'un moment, on s'arrêta, et notre « ami » partit chercher un verre d'un quelconque alcool. Je me moquais bien de quel genre il était, de toute façon je ne pouvais pas en boire. Puisque nous n'étions plus que tous les deux, je dis à Oliver :

- J'imagine que t'as déjà deviné ce qu'on pense l'un de l'autre ?

Je pris une profonde inspiration.

- Désolé, je sais que t'aurai aimé qu'on s'apprécie. Mais non. Je ne le supporte pas. C'est un imbécile qui a passé son temps à tenter de se débarrasser de moi durant touuuuuuute cette sortie, donc la prochaine fois que je le vois, ami ou pas, il passera un très mauvais moment s'il continue.

Au moins c'était dit. Oliver allait avoir du mal à protéger Felix si nous nous recroisions. Car à partir de la fin de cette soirée, la guerre entre nous deux serait déclarée. Alors, si jamais j'entendais une chose, je dis bien une chose de désagréable sortir de sa mignonne petite bouche, je serai sans-pitié.

On commença alors à chanter l'hymne national. Et bien que je préfère « God save the queen » dût à mon enfance passée en Angleterre, je me débrouillai pour chanter le premier couplet. Je ne connaissais pas bien les suivants. Et puis il y eut un bruit. Comme une explosion. Je ne reconnaissais pas le son. Peut être les feux-d'artifice ? Mais il n'y avait rien… Hum… C'était bizarre. Il y en eut un second, puis un troisième. Certaines personnes se mirent à blêmir sans que je ne comprenne pourquoi. Soudain, une multitude de ces sons. Et quand la foule commença à partir dans tous les sens, je compris, mais trop tard, de quoi il s'agissait. Comme beaucoup d'autres, je fus emportée par la foule sans rien pouvoir y faire, et n'eus même pas le temps de crier le nom de mon cousin.

Dans toute cette marrée désorganisée, je n'entendais même plus ma voix lorsque j'appelais Oliver. Entre les différents cris formant un bruit difforme et dissonant, et celui des armes qu'utilisaient les deux gangs s'affrontant, il était impossible de retrouver un proche. J'accédai à l'une des ruelles qui semblait vide pour reprendre mon souffle, me disant que j'y étais en sécurité. Je dis bien « semblait » parce qu'en fait… Elle ne l'était pas. Un homme à la carrure imposante se leva et se mit devant moi. Impossible d'avancer, mais je ne pouvais pas non plus faire demi-tour. En dehors, les cris continuaient.

- Eh bien eh bien gamine. Qu'est-ce que tu fais là ?

Je ne répondis pas et lui lançai un regard noir. Il faisait parti d'un des gangs c'était certain. Mais il faisait trop sombre pour savoir duquel il venait. Dans tous les cas, que ça soit les Mexicains ou les Chinois, ils ne pouvaient pas vraiment m'apprécier. Déjà parce que j'étais à moitié asiatique, ensuite parce que mes origines étaient en partie japonaises. Il m'attrapa par les cheveux, je lui mordis le bras en retour, le faisant lâcher. Puis je vis que derrière lui se trouvait une jeune femme, dont les cheveux frisés faisaient penser à une crinière rousse. Allait-elle m'aider ? Ou littéralement s'enfuir pour sauver sa peau ?
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Smith
Modérateur
avatar

Age : 20
Situation : Célibataire
Activité criminelle : /
Autres comptes : Aurore Dumas, Misaki Midori
Messages : 24
Date de naissance : 27/04/1997

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Jeu 20 Juil - 0:55

Du feu et du sang


"Faites l'amour pas la guerre"



 
J'étais heureux que ces deux là se rencontrent mais également déçu car malheureusement le courant ne passait pas. Je ressentais de l'animosité entre eux, de l'électricité dans l'air. Ce n'était pas la situation à laquelle je m'attendais. Pourtant nous pourrons toujours nous amuser ce soir! C'est ainsi que nous passions la soirée à nous balader dans le centre ville. Vic adorait m'emmener dans n'importe quel stand. Elle était adorable quand elle se comportait comme ça. La voir sourire ne pouvait que me le donner. Le fait qu'elle veuille aussi mon attention était une attitude qui la rendait encore plus mignonne que d'habitude. J'appréciais passer du temps avec elle mais également avec Felix. Il était vraiment sympa d'accepter la présence de Vic mais la sienne me faisait extrêmement plaisir. Parler avec lui était relaxant. Par contre ce n'était pas ici que j'allais lui parler de Chelsea. Soyons clair, ce n'est pas ma copine c'est mon plan c*l féminin préféré. Oui je précise "féminin" mais pour Felix c'est une évidence que je sois hétéro et je ne veux pas que sa vision des choses changent. En gros, il n'était pas au courant de mes relations homosexuelles et c'était très bien comme ça. Mais pour autant ce n'est pas maintenant que je lui parlerai de Kate. Qui est Kate? La fille avec qui j'ai passé la nuit hier, voilà. De toute façon je ne parlais pas de mes relations et encore moins sexuelles devant ma cousine. Déjà, ça faisait un peu glauque et en plus elle est loin d'être majeure! Quoi j'ai commencé à 16 ans? Mais je n'ai jamais dit que j'étais un exemple! Justement je ne veux pas qu'elle suive mon parcours! C'est le mien et je suis fière de ma vie et de ce que je suis devenu mais je ne veux pas qu'elle subisse la même chose. C'est lorsque Vic m'annonça ce qu'elle avait sur le coeur concernant mon ami qui était parti prendre un verre que je me pris une claque dans la face. Elle ne l'aimait pas c'était une certitude. Mes soupçons se renforçaient. Ils se confirmaient pour être exact.

- Oui j'avais remarqué Vic... Désolé, je ne pense pas qu'il voulait te faire du mal tu sais. Il doit être surpris que ma cousine soit là alors que je lui avais dit qu'on allait se faire une soirée entre pote. Mais je voulais que tu rencontres un de mes amis les plus importants. J'espère que tu t'amuses quand même!

Je lui souris tendrement et lui caressai la tête. Elle avait la hauteur parfaite pour que je pose ma main sur ses cheveux! En attendant, la maire arriva et à la fin de son discours tout le monde chanta. Vic en particulier. Je fredonnais la chanson ne connaissant pas par coeur les paroles. Quand nous eûmes fini de "chanter" des bruits se firent entendre. De plus en plus forts et de plus en plus nombreux et plus régulier. Je me demandais ce qui se passait. Je vis soudainement des armes et des coups de feu. C'est à ce moment donné que je compris la scène d'horreur qui se déroulait sous mes yeux. Je me retournai alors vivement. Il y avait un mouvement de foule. Vic! Où était-elle passée?! Felix n'était toujours pas revenu et je n'avais aucune stricte idée de l'endroit où il avait pu se faufiler.... Il ne devait pas avoir eu le temps de nous retrouver entre le fait qu'il y ait énormément de monde et la patience qu'il faut avoir pour commander un verre... Pourtant, le connaissant je ne m'en fis pas trop pour lui. Il savait se débrouiller, par contre ma cousine j'en étais moins sûre. Elle est mineure et sous ma responsabilité! Je criais son nom et la cherchais partout. Du regard et à l'écoute mais rien. Je ne la trouvais pas. Je me mis à sa recherche en me faufilant parmi la masse. Essayant de la retrouver. J'avais peur. Pour moi, mais surtout pour elle. Que ferais-je sans elle? Je commençai  alors à arpenter les rues à la recherche de sa voix, de son corps ou au moins de sa silhouette... Où pouvait-elle se cacher? Je devais également échapper aux coups de ces satanés gangs en plus. Ce n'était vraiment pas ma journée en fait ce 4 juillet...

Code by Joy


Dernière édition par Oliver Smith le Ven 21 Juil - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Holloway
Modérateur
avatar

Age : 24 ans
Situation : Célibataire
Autres comptes : Victorica Johnson, Guillaume Boissiet
Crédits : finite-inc4ntatem
Messages : 83
Date de naissance : 02/07/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Jeu 20 Juil - 16:12



Event n°1 - Du feu et du sang
Avec tout le monde


Le jeu des sardines

La personne qui nous avait rejoint était une jeune asiatique devant avoir aux alentours de mon âge. A son état, elle avait probablement utilisé ses dernières forces pour courir se réfugier ici. Ses cheveux s'était presque tous détachés du nœud qu'elle leur avait fait, et sa robe, probablement à cause de la chute qu'elle avait eu lorsque je l'avais tirée, était désormais froissée et salie par le sol.

Son apparence me faisait néanmoins penser à celle des hommes m'ayant poursuivie quelques semaines plus tôt. A cause des yeux peut être ? Ils devaient avoir les mêmes origines… Cette pensée me donna un léger frisson. Mais à ses tremblements, elle était civile, tout comme moi, et tout comme le garçon que j'avais promis de protéger. Cette certitude qu'elle ne soit pas le genre de personne à tenir une arme me rassura.

Elle s'excusa, et ne voulait pas nous mettre en danger. Elle nous sourit alors, se voulant rassurante, mais ne cessait de trembler, tout comme ma main que j'avais cachée quelques instants plus tôt. J'hésitai, avant de lui caresser le dos, comme pour lui dire « ça va aller », bien que je sois incapable de le faire à voix haute, ou de confirmer cette affirmation maladroite.

Arriva alors un jeune homme en rampant, manquant de me faire sursauter. Asiatique lui aussi, des écorchures un peu partout, et plein de poussière. Combien encore de personnes allaient-elles se réfugier ici ? Nous allions finir par être à l'étroit dans cet abri de fortune. Il ne nous remarqua pas avant de s'être adossé aux planches de bois du stand qui tenait encore debout. « Mais pour combien de temps ?… » me surpris-je à penser. Lorsqu'il se tourna vers nous, ses yeux s'agrandirent en voyant la jeune femme arrivée un peu avant lui. Son exclamation pleine d'amertume confirma qu'ils se connaissaient. Et visiblement, il aurait préféré ne pas revoir cette fille de si tôt ! Si il s'était agis d'une autre situation, j'aurai tenté de cacher un rire dû à son intonation. Mais le moment n'y était vraiment pas opportun.

Je fermai les yeux, essayant de me concentrer sur les coups de feu. Peut être qu'ils finiraient par s'éloigner, ou par cesser quelques secondes… Ce qui était presque impossible. Je souhaitais de toutes mes forces que nous nous en sortions tous les quatre. Était-ce trop espérer ? Mes tremblements redoublaient. Le garçon me prit la main. Son regard était inquiet, comme nous tous. Je lui souris, bien que n'en ayant pas l'envie. Mais que pouvais-je faire d'autre ?

Le son des balles se fit plus lointain. Était-ce le moment de sortir ?

CSS par Gaelle

_________________
I can't go back to yesterday because I was a different person then - Lewys Carroll, Alice in Wonderland.
Cynthia will speak to you (or not) in #FF9933
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Wolf

avatar

Situation : Célibataire
Activité criminelle : être l'ex d'un gangster latino, ça compte ?
Messages : 19
Date de naissance : 20/09/1992

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Ven 21 Juil - 14:03


Event n°1: Du feu et du sang

Be brave

L'individu dont je ne peux voir le dos semble très menaçant. La personne qui lui fait face semble être en difficulté. Il l'avait attrapée, mais elle a réussi à le faire lâcher prise.

Elle a l'air plus petite et plus chétive que son assaillant.

Depuis le temps que dans mes rêves je me vois faire des actions super héroïques et vu le temps que j'ai pris pour apprendre plusieurs sports de combat, il est temps que je me rende utile.

Même si la rue est sombre, mes yeux se sont habitués et je distingue mieux ce qui m'entoure. Je me saisis donc d'une barre devant moi tout en restant aussi discrète que possible.

Le gars à l'air bien balèze et en muscle. Qui plus est, il doit faire partit d'un gang donc il maitrise ce qui est combat, du moins, un minimum. L'effet de surprise et la puissance que je vais mettre dans mon premier coup est donc essentiel.

S'il me remarque et qu'il est armé on sera deux à être dans la m**de. S'il ne me remarque pas et que je ne frappe pas assez fort…on n'aura qu'à prier pour que l'autre personne utilise cette action comme diversion et on détale comme des lapins.

Et si tout se passe bien, on part tranquillement de cet endroit.

A moi de faire en sorte de le mettre K.O j'ai la flemme de courir.

Je tiens fermement le fer froid sous mes doigts et me rapproche. Je peux désormais voir qui est la proie de cet homme. Il sagit d'une jeune et mignonne asiatique.


Je lui fais signe de ne pas révéler ma présence.

Je prends un peu d'élan et assène un violent coup au gangster mais celui-ci se retourne.
Mon coup était fort. Mais c'est qu'il est balèze le bougre!

Je me prends donc une bonne droite.

Or tu peux me frapper où tu veux, mais pas au visage. Je suis une femme quand même ! Tu as une idée des sommes pharamineuses que j'utilise pour me faire belle ! Alors là, gangster ou pas, je m'en tape tu vas payer !

Ma réplique se fait violente je lui mets un crochet du droit.

Ce type me sert alors un sourire de sadique.

Mais dans ma tête je suis passée en zone rouge.

L'adrénaline monte.

Il me frappe à nouveau.
J'esquive son coup. Je me retrouve sur son flanc droit.

Je ne veux pas m'éterniser sinon je vais mal finir.
Certes je suis capable de lui faire très mal, mais si ça dure trop longtemps il aura un avantage considérable.

Je cogne donc dans les genoux. Il tombe. Je le frappe alors aussi fort que je peux à la tête. Cette fois mes efforts sont récompensés.

Il s'écroule.

Je suis essoufflée et regarde le colosse inerte à mes pieds. Je me rends compte que ce type fait parti d'un gangs latino grâce à un de ces tatouages. Dans quel merde je me suis fourrée...

Bon il est encore vivant. Espérons quand même que je ne le recroise pas de si tôt.

L'adrénaline commence à se dissiper petit à petit. Je sens ma joue endolorie.

Je me rappelle ensuite que je n'étais pas seule.

- Excuse moi. Est-ce que ça va ? Tu n'es pas blessée ? Demandais-je en me voulant prévenante. Ah j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Iris.


NB: code couleur d'Iris: #993366


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Dumas
Modérateur
avatar

Age : 33 ans
Situation : Fiancée...
Activité criminelle : /
Autres comptes : Misaki Midori, Oliver Smith
Crédits : Lux Aeterna
Messages : 33
Date de naissance : 12/01/1984

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Sam 22 Juil - 1:19

Du feu et du sang

Aurore Dumas & tous les membres

Le jour de la fête nationale était enfin arrivé. J'était comme une enfant à Noël qui attend son cadeau. Ce jour étant un des plus importants du pays, un festival devait avoir lieu le soir sur la place centrale. Il y aurait des stands et des animations en tous genre. Pourtant, il n'était pas question que je m'amuse ce soir. Et bien oui! Je serai de service. Je m'occuperai de la sécurité. C'est pourquoi en me réveillant j'étais de bonne humeur. Premièrement, j'allais pouvoir bosser plus longtemps pour mon métier que j'adore. Deuxièmement, je ne verrais pas la sale tronche de cake de celui qui me sert de fiancé! Pour finir, c'est le commissaire en PERSONNE qui m'a recommandée pour surveiller cet événement. J'étais fière comme un paon je l'avoue. Rien ne pourrait me mettre de mauvaise humeur aujourd'hui! Que ce soit le comportement horripilant de mon cher fiancé, ou mes adorables collègues qui ne savent rien faire de leurs dix doigts, ou encore des remarques désobligeantes de mes connaissances "Bah alors? A quand le mariage?! Et les enfants? Faut y songer à 30 passés!". Mais allez vous faire fo*tre, laissez-moi tranquille merci bien! La journée passa alors assez rapidement. De plus, mon merveilleux coéquipier était en congé. J'avais donc eu la paix touuuuuuute la journée! Que rêver de mieux? Les heures passèrent et j'eus le temps d'avaler quelque chose pour avoir le ventre plein avant de me préparer à partir. Certes j'avais l'uniforme de lieutenante mais je n'avais pas mon arme de service ni de matraque en cas de besoin. Nous ne sommes jamais trop prudents. Une fois prête ainsi que les autres, nous partons à la place centrale pour accomplir notre mission. Seulement quelques policiers et moi étions partis, les autres étaient restés à la base ou rentrés chez eux.

Nous étions enfin arrivés mais le peuple qui se trouvait là-bas était vraiment surprenant. Je ne pensais pas qu'autant de monde aimerait s'agglutiner et se pousser pour "s'amuser" dans ce genre d'endroit. Autant se faire un bon repas devant la télé à écouter le discours de la maire et de chanter, seul ou avec ses "amis" plutôt que d'être là... Enfin bon je ne critique pas je donne juste mon avis. Nous avions bien été entraîné à une quelconque erreur mais pour le moment tout allait bien et j'étais même ravie de ce patriotisme dont faisaient preuve les habitants. Bien évidemment, mes collègues et moi avions chanté notre magnifique hymne national pour ce jour spécial.

Soudain des explosions se fit entendre. Je reconnus sans mal qu'il s'agissait de coups de feu et non de stupides feux d'artifice. Je regardais mes collègues et me mis à crier à plein poumons.

Les gars! On fait comme à l'entraînement! C'est un code rouge là! On va pas les laisser faire!!


Ils se reprirent en main et la peur les avait légèrement quitté. Nous nous mîmes en position de défense. Des gangs avaient décidé de semer la panique dans notre ville et bien ils vont le regretter! Des collègues se chargèrent d'appeler du renfort pendant que d'autres s'occupèrent d'aider aux habitants d'évacuer et d'autres faisaient sortir les VIP présents sur scène dont cet horrible personnage qu'est Larry Atsan Mantis... Je ne le supporte pas! J'aimerai plutôt qu'il fasse parti des victimes des balles perdues mais malheureusement mon travail était de le protéger comme tout le monde malgré mon opinion sur lui. De toutes façons je ne faisais pas parti de l'escadron qui s'occupe d'évacuer les autres. Mon équipe devait mettre hors état de nuire les dangers publics. C'est ainsi que prenant notre courage à deux mains, une main aurait suffit pour moi, nous nous "jetâmes" sur les gangs en leur tirant soit dans les mains soit les jambes. Nous essayions de nous protéger du mieux possible. Même si nous possédions un gilet pare-balles nos têtes étaient à découvert. Nous frappions parfois à coup de matraque également. Tout dépendait de la distance, de la force nécessaire et des gens autour de nous... Je tirais surtout personnellement. Dans les mains dès que j'en voyais un dégainer ou dans les pieds quand il essayait de s'enfuir. La guerre était déclarée et ils allaient s'en mordre les doigts... Nous allions défendre nos habitants et faire le moins de victimes possibles aujourd'hui! J'en étais convaincue!

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 15 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Sidus HQ
Messages : 36
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Sam 22 Juil - 23:08



Event n°1 ~ Du feu et du sang

Avec tout le monde

L'inconnue prit une barre de fer placée juste devant elle et me fit signe de ne pas la faire repérer. J'évitai donc un maximum de la regarder pendant qu'elle se rapprochait à pas de loups de l'homme devant moi qui avait bien envie de me rendre la monnaie de ma pièce. Elle le frappa violemment de son arme. Mais il ne vacilla pas, et se tourna même vers elle. Au moins il ne faisait plus attention à moi… Mais maintenant c'était elle qui était en danger ! Je voulus l'aider, mais après s'être pris un coup au visage, la jeune femme lui en rendit un et esquiva le suivant, pour ensuite lui donner un coup dans les genoux, et profiter du fait qu'il soit tombé pour l’assommer.

Elle reprit son souffle. Je la regardais avec des étoiles dans les yeux. Elle avait mis à terre un homme visiblement beaucoup plus fort qu'elle, ce qui en faisait pour moi une héroïne ! Elle s'adressa alors à moi. Elle me demanda si j'allais bien et me donna son nom : Iris.

- Euh… Oui je vais bien. Mais et vous ? Vous n'avez pas trop mal ? Et comment avez-vous fait pour le mettre à terre aussi vite ? C'était impressionnant ! Ah ! Et c'est Victorica mon nom.

Je lui souris et m'approchai d'elle en faisant bien attention à ne pas marcher sur le colosse à terre.  Puis une fois en face je lui tendis la main. C'est bien ce qu'il faut faire avec les gens que l'on vient de rencontrer qui sont plus âgés non ? Il faut serrer la main ? Oui ok je ne l'avais pas fait avec Felix mais il y avait une différence : il m'était présenté par mon cousin, donc pas besoin de le faire. Je me rendis alors compte que je devais faire plus ou moins dix centimètres de plus qu'elle mais ne relevai  pas de peur de la vexer. Mais rencontrer quelqu'un d'enfin plus petit que moi me donna une certaine satisfaction. C'est sûr qu'entre Joshua qui me battait d'un centimètre en taille ce qui était plutôt vexant et Oliver qui faisait de moi une naine j'étais servi---

… M*rde c'est vrai ! Oli ! Je l'avais complètement oublié ! Il devait être en train de me chercher parmi la foule. Et sachant que j'étais sous sa responsabilité ce soir, je n'imaginais même pas ce qu'il devait être en train d'endurer. « Pitié Oli ne fais pas de bêtises… » Il fallait que je le retrouve avant qu'il ne soit obliger d’appeler mes parents. Déjà parce que ça lui poserait un certain nombre de problèmes, ensuite parce que ça en poserait aussi à eux, et enfin parce que ça m'en poserait également.

- Pardon je dois y aller !

Je commençai donc à courir avant de m'arrêter soudainement.

- … Vous ne sauriez pas comment je pourrai retrouver mon cousin par hasard ? Je l'ai perdu dans la foule tout à l'heure.

Comme si lui donner aussi peu d'informations allait la faire avoir l'illumination et répondre : « Oui bien sûr il est parti par là je peux t'y conduire ! » Mais je devais à tout prix retrouver Oliver.
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Midori
Modérateur
avatar

Age : 24
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Yakuza
Autres comptes : Oliver Smith, Aurore Dumas
Crédits : Suture graph
Messages : 26
Date de naissance : 18/09/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Mer 26 Juil - 16:04



Du feu et du sang

Avec les membres du forum

... Et le pire était arrivé... Mais qu'avais-je fait au karma pour qu'il s'acharne ainsi? J'étais déjà morte de peur et voilà que la personne que je voulais le moins voir au monde débarque à mes côtés. J'ai cité le fameux Felix Ahn! Pourquoi tant de haine? En plus je suis dans un état pire que lamentable. Ma tenue est complètement horrible! Tâchée à cause de ma chute qui était nulle. J'avais honte... Je voulais me cacher dans un petit trou de souris et ne jamais en sortir. Je n'avais aucune envie qu'on me voit comme ça. Alors lorsque l'asiatique souffla et râla sur le fait que je sois présente me fit sursauter. Je voulais rentrer chez moi et mes tremblements se faisaient plus fréquents et visibles. Je n'arrivais plus à les contrôler c'était au-dessus de mes forces. Le pire était que l’homme était juste à côté de moi et pouvait voir comment j’étais. Je commençai à me décaler de lui pour aller vers la jeune femme lorsque j’entendis un coup de feu à nouveau. J’eus encore plus peur et me blottis contre la personne la plus proche. Je me bouchai les oreilles immédiatement à cause du bruit.

- J’ai peur… Je veux pas mourir…

Avais-je chuchoter tout bas de sorte à ce que l’enfant n’entende pas et ne panique. J’essayais de reprendre mes esprits mais l’effroi que je ressentais m’empêchait de rester lucide. Cela ne me permettait pas de garder ma peur pour moi-même. J’avais les larmes au bord des yeux. Pourquoi nous? Pourquoi ce soir ? Pourquoi ici ? Et pourquoi cet abruti de garde du corps n’est pas là quand j’ai besoin de lui ! À la place je suis terrorisée avec pour compagnie une jeune femme, un gosse et ce type que je ne veux pas voir ! Quand le sort s’acharne sur toi… Ma toute nouvelle robe en plus... J’allais devoir la laver mais pour le coup j’avais tout sauf envie de m’occuper de ça. J’avais juste envie de retrouver Ryutaro et que tout s’arrête… Puis j’entendis de nouvelles détonations. Des cris. Des pleurs. Des pas… Je me collai de plus en plus à la personne à côté de moi et retenus mes larmes ne voulant pas en plus avoir le maquillage qui coule. Soudain un homme arriva et tira sur une personne d’origine mexicaine. Connaissant les gangs chinois je n’allais pas faire long feu vu mes origines japonaises. Je m’agrippai alors aux habits de la personne que je collai depuis un moment. Mes jambes ne voulaient plus répondre à mes ordres. J’étais incapable de bouger ne serait-ce qu’un membre. Mais je savais qu’il fallait que je fuis. Faites que mes jambes puissent bouger de nouveau !
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Ahn
Admin
avatar

Age : 25 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Escroc au jeu
Crédits : Suture
Messages : 65
Date de naissance : 18/08/1992

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Sam 29 Juil - 13:55

EVENT Pt.2 - Du feu et du sang
Ce qui devait être une sortie entre amis...
Un nouveau coup de feu retentit. Mes tympans déjà à moitié sourds, tintèrent à nouveau, plus amochés que souhaité. Alors, dans un mouvement incontrôlablement instinctif, mes mains écorchées étaient venues se placer sur mes oreilles tandis que je me recroquevillait naturellement sur moi-même. Du fond de ma poitrine, mon coeur s'était quant à lui emballé plus que nécessaire. Et pendant l'espace d'un instant j'avais fermé mes yeux pour ne pas risquer d'assister à une quelconque horreur. Alors, en ce moment chargé de peur et d'angoisse, je remerciais le destin de ne m'avoir fait manger qu'une pomme dans la soirée. Car si déjà je risquais de rendre le contenu de mon estomac, pire encore aurait été mon état avec un hot dog plein le ventre.

Et en l'espace de quelques instants, j'avais oublié la présence malencontreuse de la descendante de yakuzas, ainsi que celle du petit garçon et de la fille qui se chargeait avec courage de le rassurer. Mais quand mes paupières se rouvrirent en faisant balancer mes cils recouverts de poussière, mon esprit auparavant noyé dans la panique refit surface pour reprendre sa respiration.
Je n'étais pas un héros, loin de là. Il ne me restait plus qu'une seule idée en tête : celle de fuir ce lieu maudit transformé en champ de bataille. J'étais prêt à tout pour sauver ma peau, quitte à abandonner sur place les trois personnes qui se trouvaient à mes côtés. Et que le sort puisse leur être favorable. Mais au contact du corps de la japonaise, c'est presque si le remords m'envahit. Elle s'était agrippée à mon t-shirt tel une moule qui aurait saisit son rocher. Je la voyais tremblante, apeurée et plus faible que je n'aurais jamais cru la voir. Ainsi amochée, celle que j'avais toujours vu montée sur ses grands chevaux paraissait trop humaine, et plus misérable que je ne l'étais lors de notre première rencontre. Et pourtant ce fébrile contact humain déversa en moi une vague de chaleur rassurante. C'était triste à dire, mais sentir le malheur d'autrui d'aussi près me rassura quant à mon état personnel, gonflant par la même mon assurance et mon ego.

Puis, mes yeux noirs se posèrent sur la jeune femme et l'enfant. Parmi ceux présents, elle semblait être celle qui gardait le plus la tête sur les épaules. Mais dans les yeux du gamin transparaissait une certaine panique. Etais-je le seul ici encore capable de réfléchir ? Ou le feu de frayeur qui consumait le centre-ville avait annihilé tout instinct de survie chez les survivant du désastre ? Et pourtant même face au désespoir que pouvait éprouver mes camarades d'infortune, je ne pliais pas. L'envie de sacrifice n'était décidément pas part de ma personnalité. En effet, j'étais toujours aussi peu enclin à faire passer la vie des autres avant la mienne. Et pourtant je ne pouvais les abandonner tel un lâche, ou même ma conscience sans remord aurait fini par me jouer des tours. J'allais survivre, et s'ils trépassaient en chemin peu m'importait. Sauf la fille de Yakuza. Car si cette dernière venait à mourir en ma présence ,c'était assurer mon propre décès. Cependant, au stade actuel des choses, ma survie personnelle était la plus importante.

Aussi le souffle court et haletant, j'avais cédé à la panique du moment. D'un geste qui ne se voulait pas brusque j'avais ainsi défait l'emprise de Misaki sur mon vêtements pour tenter sans tact ni délicatesse d'être rassurant.

- Hey calme toi, commençais-je en lui saisissant fermement sa main pour qu'elle la garde a ses côtés.

Je l'avais regardée dans les yeux, plein d'une fausse assurance, puis avait brièvement jeté un coup d'oeil a la jeune femme derrière elle.

- A ce rythme c'est moi qui vais paniquer !
Avais-je chuchoté pour moi-même avant de glisser un oeil au-dessus du stand pour pouvoir constater l'état de la rue.

Rien n'avait changé. Tout était renversé et bazardé. La violence faisait toujours rage entre les membres de gangs. Puis me baissant à nouveau pour me plaquer au sol à l'abri, je contemplais avec empressement ce qui nous entourait. Au rythme ou allaient les choses nous allions mourir sous les décombres d'un stand fumeux et pouilleux. Car plus que normalement en danger, nous avions le désavantage d'être deux asiatiques sur les lieux, entourés par des latinos idiots qui ne feraient pas la différence entre nous et leurs véritables ennemis.

- Bon que les choses soient claires
, commençais-je en m'adressant à ceux sur ma droite. Je ne compte pas mourir ici, dans un stand de hippies drogués qui vendent des bracelets faussement indiens, entendu ?! Si vous voulez crever là libre à vous, mais moi en attendant j'me tire.

Je jetais un nouveau coup d'oeil au dehors. Là, à une cinquantaine de mètres seulement, se trouvait l'entrée d'un bâtiment dont la porte avait été partiellement enfoncée. S'y glisser aurait été plus facile que de survivre ici caché sous le stand, aussi je me redressais quelque peu, prêt à déguerpir loin de la violence et des potentiels boulets qui se cachaient à mes côtés.

- Vous pouvez marcher ? Avais-je demandé à tous ceux présents. Tu peux courir ? Questionnais-je alors le jeune garçon qui me fixait de ses grands yeux.

Il avait acquiescé d'un léger signe de tête.

- Okay super. Vous voyez la porte là-bas ? Je suis sûr que personne ne refusera d'accueillir de pauvres réfugiés tels que nous.

J'avais pointé du doigt l'entrée de l'immeuble  en pierre que l'on pouvait atteindre après avoir monté quelques marches. Au fond de moi je priais pour qu'aucun gangster ne se soit glissé dans le hall d'entrée du bâtiment. Mais malheureusement rien ne me permettait d'en avoir le coeur net sans avoir pénétré les lieux. Je me tournais une dernière fois vers les autres personnes présentes.

- J'y vais. Vous venez ou pas ?

L'instant d'après j'étais partis, trop effrayé pour rester en place.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iris Wolf

avatar

Situation : Célibataire
Activité criminelle : être l'ex d'un gangster latino, ça compte ?
Messages : 19
Date de naissance : 20/09/1992

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Dim 30 Juil - 9:58


Event n°1: Du feu et du sang
Présentation singulière

- Euh… Oui je vais bien. Mais et vous ? Vous n'avez pas trop mal ?

Je reprends mes esprits.

Je sens que ma joue me fait bien mal.

Je vérifie à l'aide ma langue que j'ai encore mes dents en regardant le gangster. Heureusement pour
lui et pour moi elles sont toutes en place.

-ça va aller.

J'espère ne pas l'avoir fait peur. Tant par le fait d'avoir fait un truc de dingue que pour être passé de Hyde à Jeckyll en un court instant.

- Et comment avez-vous fait pour le mettre à terre aussi vite ?

Seigneur pourquoi cette question.

Comment dire... je suis sortie avec le fils d'un chef de gang latino. Ce genre de relation mène quelque fois à des situations pas très agréable où il faut savoir se défendre.
En vue de la situation actuelle et du fait que je ne la connais pas on va omettre ce détail.

- Disons simplement que j'ai dû apprendre à me défendre.
- C'était impressionnant ! me dit-elle.

Je ne savais pas ce que le pétillement de ses yeux voulait alors dire.

Etait-elle admirative ou étonné.

Elle se présenta alors avec un sourire.

-  Ah ! Et c'est Victorica mon nom.

Elle s'avança vers moi en souriant et en évitant le corps sur le sol et me tendit la main.

-Enchantée.

Je serrais sa main en retour. Je me rends alors compte qu'elle est bien plus grande que moi. Je dois encore passer pour une minimoys… Qu'est-ce que les gens font pour être aussi grand b*rdel ! Ils ne peuvent pas partager leur secret avec les petits comme moi. Bande de méchant.

La lueur dans ses yeux disparu brutalement.

-Est-ce que tu étais accompagné ? lui demandai-je.

Elle commença à courir.

- Pardon, je dois y aller !

Elle s'arrêta ensuite soudainement.

J'en déduis que oui elle l'était. Elle devait être accompagnée de quelqu'un de proche et vu son jeune âge cette personne devait être très inquiète pour elle.

- … Vous ne sauriez pas comment je pourrai retrouver mon cousin par hasard ? Je l'ai perdu dans la foule tout à l'heure.

Et voici un nouvelle question qui tue ! Youpi ! Je ne risque pas d'être à l'abri de sitôt.

-Où est-ce que tu l'as perdu ? Vu la situation je pense qu'il va être difficile et dangereux de le retrouver en ville. Dans tous les cas il doit te chercher. S'il est parti dans la direction opposée de la tienne en te cherchant, ça risque de ne pas le faire. Est-ce que tu as ton portable ou son numéro. On va essayer de l'appeler. Pour le moment il vaut mieux pour nous d'aller nous réfugier quelque part. Si ce type est là, lui dis-je en désignant ma victime, il n'est surement pas le seul dans le coin et je n'ai pas envie de croiser ses potes.

Codage par Libella sur Graphiorum
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Belmonte
Visiteur de passage
avatar

Messages : 1

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Dim 30 Juil - 13:42

- Aaaaah encore de corvée. . .
Il faudrait vraiment un habitat plus convenable pour le seigneur que je suis ;
cet habitat, obligeant les magnifiques nobles tels que moi à sortir les poubelles (et pourquoi y a t-il une petite licorne dans cette poubelle?) ne me convient pas !

Puis il regarda au loin en direction de la fête nationale :

- Qu'est-ce qu…. Une lumière non-pointé sur moi ?! Je ne peux accepter cela ! Dit-il en accourant vers l’événement.

Arrivé sur place il vit une foule en délire courant (où plutôt s'enfuyant…) vers lui :

- C'est mon peuple qui accoure ... ? C'est mon peuple ! Ils reconnaissent enfin leur maître !

La foule continuait d'avancer.

- Peuple venez à moi ! Venez voir votre seigneur et maître ! Baisez-moi les pieds, acclamez-moi !
Quand soudain, la foule arrivant à son niveau, le bouscula violemment.

-Qu.. Que faîtes vous ?! Vermine, lâchez moi ! Dit-il en tombant au sol.

Aaah… Pourquoi tant de haine…

John se releva, couvert de poussière et d'une jolie petite trace marron au niveau de son col.

Une fois que le nuage de poussière fût levé, John vit une place pleine de lumière mais il n'y avait pas que de la lumière, il y avait des tirs, beaucoup de tirs qui virevoltaient un peu partout, leurs sifflements résonnaient sur toute la place.
On pouvait apercevoir des gens effrayés, déboussolés.
Les cris avaient pris le dessus.

Une des millier de balle effleura l'oreille de John et lui laissa une jolie petite entaille.
John se leva immédiatement rouge de colère et bougeant les bras :
-Qui ose ?! Qui ose blesser une personne de mon rang ?! Répondez-moi !

Il n’arrêtait pas de hurler cela mais, en le faisant, notre ami ne remarqua pas une personne d'origine asiatique qui s’était glissée derrière lui.

Au dernier moment il se retourna, se prenant alors un violent coup de batte de baseball sur le visage.

Un autre asiatique arriva près de son confrère.

-Qu'est ce que tu fait ? Pourquoi tu l'as pas tué cette enflure de latino ?

-Ne t'inquiète pas, aide moi à l'amener sur l'estrade. On va en faire un exemple…

Ils commencèrent à le traîner en direction de l'estrade…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victorica Johnson
Modérateur
avatar

Age : 15 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : C'est pas comme si j'avais hacké mon domicile une fois pour tester UwU
Autres comptes : Cynthia Holloway, Guillaume Boissiet
Crédits : Sidus HQ
Messages : 36
Date de naissance : 23/11/2002

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Lun 31 Juil - 14:04



Event n°1 ~ Du feu et du sang

Avec tout le monde

Elle me répondit en me demandant où je l'avais perdu. Difficile à dire. Je me souvenais du stand non loin où Felix Ahn était parti chercher à boire. Nous nous étions placé dans un coin pas trop encombré, enfin jusqu'à ce que tout le monde ne se mette à fuir. Mais à partir du moment où j'avais été emportée, je n'avais plus eu de point de repère. Je n'avais en vérité aucune idée de l'endroit où j'étais par rapport à mon point de départ. Mais le savoir aurait été inutile, car comme elle le fit remarquer, il serait difficile et dangereux de le trouver en ville. Donc retourner à l'endroit où nous avions été séparés, alors qu'il s'était certainement déplacé entre les tirs qui fusaient encore et les gangs… Ça n'était pas une très bonne solution.

Elle me demanda alors si j'avais mon portable ou le numéro de mon cousin. Je fis un signe d'approbation de la tête et quittai mon sac à dos avant de le poser au sol et de l'ouvrir. J'en sorti alors mon téléphone. Aucun appel reçu. Espérons qu'Oliver ait toujours le sien et qu'il l'entende sonner… Mais nous devions pour le moment trouver un endroit où se réfugier. Iris désigna alors l'homme à terre.

- Si ce type est là, il n'est sûrement pas le seul dans le coin et je n'ai pas envie de croiser ses potes.

J'eus un frisson à cette idée. Je n'avais pas non plus envie d'en revoir de si tôt ! Je refermai mon sac et le remis sur mon dos, tout en tenant fermement mon portable en main.

- Alors allons-y !

Mais avait-elle une idée d'où aller ? Personnellement, je ne connaissais pas très bien les ruelles, je n'y passais pas d'ordinaire. J'allais être complètement perdue si jamais je la perdais. Il fallait espérer que l'on trouve rapidement ce refuge pour que j'essaie d'appeler Oli… Je me tournai vers la jeune femme avant de partir.

- Par où on part ?

Lorsque je dis ça j'entendis celui qu'elle avait assommé gémir. Je sursautai, et l'espace de quelques secondes, je crus qu'il allait se relever. Mais non. C'était juste une fausse alerte. Pour l'instant…
Code by Joy

_________________
Victorica's theme

Vic vous parle en #B2FE01! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Midori
Modérateur
avatar

Age : 24
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Yakuza
Autres comptes : Oliver Smith, Aurore Dumas
Crédits : Suture graph
Messages : 26
Date de naissance : 18/09/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Ven 4 Aoû - 3:24



Du feu et du sang

Avec les membres du forum

Je crois que cette situation rentre dans mon top 3 des peurs de ma vie. Réellement. Je ne savais pas comment me sortir de ce mer*ier et j'imaginais déjà toutes les fins possibles et imaginables pour nous mais de façon pessimiste. Seul le bout de vêtement, que je serrai aussi fort que s'il était ma vie, me permettait de garder les pieds sur terre. Je ne savais à qui appartenait la pièce de tissus d'ailleurs. Enfin... Je ne l'avais pas regardé mais j'avais reconnu sa voix.

- Hey calme toi!

Je l'aurais reconnue entre mille. La voix de Felix Ahn. Elle m'avait directement ramenée à la réalité. Pour commencer je me demandais comment j'avais pu m'agripper à lui aussi honteusement! Ensuite, lorsqu'il prit ma main j'étais à la limite de l'implosion. Je savais bien que ça n'avait rien d'un geste romantique mais j'avais juste... Honte. Je me détestais moi-même. Je voulais l'éviter mais je me retrouvais à supplier quiconque de m'épargner. Même l'enfant était plus calme que moi. J'étais ridicule. Et dieu sait que je déteste me voir dans cet état. C'est pourquoi le ton sec et ferme de Felix m'avait remis les idées en place et je pouvais de nouveau réfléchir. Si je désirais survivre il faut déjà que j'arrive à déguerpir d'ici et de me mettre plus en sécurité. L'autre asiatique nous proposa alors un plan pour nous mettre en sûreté. J'étais plus que d'accord avec lui. Il fallait qu'on sorte de ce stand. Quand il nous demanda si nous pouvions marcher ou courir pour l'enfant j'acquiesçai d'un mouvement de tête. J'étais fin prête et je prenais mon courage à deux mains. Fini la pauvre et fragile petite Misaki qui pleure pour sa vie. Désormais j'étais la courageuse, brave et battante jeune femme que j'étais devenue au fil du temps. C'est donc avec minutie que j'écoutai le moindre mot que prononçait Felix pour éviter de faire rater le plan ou qu'il n'arrive malheur à l'un d'entre nous. Je ne supporterai pas que quelqu'un soit blesser ou pire par ma faute car j'étais distraite. Puis il nous demanda si nous venions. Il était évidemment que je n'allais pas rester croupir dans cet endroit au risque de me prendre une balle. Je le suivis alors à pas de loup, discrètement pour ne pas attirer les regards vers nous. L'enfant se trouvait alors entre la jeune femme et moi tandis que Felix ouvrait la marche. Nous montâmes alors les petits escaliers avant de pousser la porte pour entrer. Je dus la fermer rapidement avec la jeune femme avec nous avant qu'une balle perdue ne rentre dans le bâtiment. Heureusement la porte a amortie l'impact et nous étions indemne... Nous du moins car nos vêtements... Ils étaient soit bon à jeter ou au mieux à laver. Je déteste cette sensation d'être sale mais je serrai les dents et pris la parole ensuite. Dans notre malheur nous avions eu la chance que personne ne soit entre ces murs. Nous n'étions que tous les quatre.

- Et maintenant? On attend que ça se calme ou on se creuse la cervelle pour atteindre un autre endroit comme la place centrale?

Je posai mes yeux marron profond sur le petit garçon qui nous accompagnait. Étrangement j'aimais bien les enfants. Ils ont une manière de voir les choses complètement différente des adultes corrompus de notre société... Enfin bon. Je m'approchai de l'enfant et me baissai pour être à sa taille.

- Tout va bien? Tu n'es pas blessé?

Je le vis me sourire et secouer la tête de droite à gauche. Je compris le message et lui souris en retour.

- Tant mieux.

Je me relevai et regardai autour de moi. Comment allons-nous pouvoir nous sortir de cette galère?
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Holloway
Modérateur
avatar

Age : 24 ans
Situation : Célibataire
Autres comptes : Victorica Johnson, Guillaume Boissiet
Crédits : finite-inc4ntatem
Messages : 83
Date de naissance : 02/07/1993

MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   Ven 4 Aoû - 15:10



Event n°1 - Du feu et du sang
Avec tout le monde


Retenir sa peur

Un nouveau coup de feu retentit et je sursautai. Ne pourrions-nous jamais sortir ? Je me demandais presque comment j'arrivais encore à paraître calme dans cette situation. La jeune fille avait commencé à se rapprocher de moi, mais au moment où ce son retentit, se blottit contre la première personne qu'elle avait sous la main, c'est à dire l'autre asiatique. Elle murmura alors quelque chose que je ne compris pas. Elle parlait trop bas pour que je l'entende et je n'avais compris qu'elle avait dit quelque chose qu'au mouvement de ses lèvres. Mais je devinais qu'elle avait peur. Elle était effrayée, tétanisée. Je déglutis. Si j'avais été seule j'aurai probablement été exactement dans le même état. Seulement, la main chaude du garçon dans la mienne me ramenait à la réalité, et à la promesse que je lui avais faite. Je ne pouvais pas être faible maintenant. Quand tout serait terminé, je pourrai crier, pleurer, et tout ce que je me retenais de faire en ce moment même. Je pris une profonde inspiration, me calmant quelque peu. Mais j'avais toujours une boule qui s'était formée dans ma gorge, et qui ne partait pas.

Le jeune homme dit à celle qui tremblait dans ses bras de se calmer. Il avait l'air de tenter de façon maladroite d'être rassurant pour elle. Tout comme j'essayais de l'être pour le jeune garçon me tenant toujours la main. Il se tourna alors justement vers nous, en disant qu'il ne comptait pas mourir ici, dans un stand comme celui-ci, et que si on voulait « crever » à cet endroit, c'était notre choix. Mais lui partais. Enfin… C'est ce qu'il dit, mais avant de relier l'action à la parole, il nous demanda si l'on pouvait marcher, et si le garçon pouvait courir. Nous acquiesçâmes tous. Il proposa alors de se rendre dans un bâtiments situé sur le côté, dont la porte avait été forcée. On ne pouvait pas voir ce qu'il y avait à l'intérieur, mais c'était la seule option que nous avions actuellement.

- J'y vais. Vous venez ou pas ?

Et il était parti. La jeune fille passa derrière.

- Vas-y, je te suis. Dis-je au jeune garçon, dont je lâchai la main.

Je fus donc la dernière à entrer. Je fermai rapidement la porte – ou ce qui en restait -  avec l'aide de l'asiatique. Une balle perdue se planta dans le bois de celle-ci. Nous avions de la chance qu'elle ne soit pas passée. Je profitai de la question de la jeune fille qui amena l'attention sur elle pour m'appuyer dos à un mur, la main sur le cœur, pour reprendre ma respiration, devenue tremblante. Je ne savais pas combien de temps encore j'allais réussir à maintenir mon calme. Je ne voulais surtout pas finir recroquevillée, telle une fataliste à répéter « On va mourir » sans discontinuer. Je me concentrai sur la question qu'elle nous avait posé afin de détourner mon attention de mes idées noires. Je frottai nerveusement mes mains, avant de répondre :

- Le mieux… Serait de rejoindre la police, ou trouver un endroit sûr qu'elle protégerait… Mais…

J'hésitai quelques secondes avant de continuer.

- … Je pense qu'elle est dans le même état que ces hommes… Il est possible qu'elle confonde les civils des gangs…

Ou plutôt surtout les deux asiatiques, ils l'avaient certainement compris… J'eus alors une idée. Mon portable se trouvait toujours dans mon sac non ? Je le sortis.

- Peut être que si on appelle au commissariat… On pourra nous guider jusqu'à un endroit plus sûr ?

Et protégé surtout. Je n'étais pas sans savoir que des caméras avaient été placées un peu partout en ville. Tout ceux qui avaient plus ou moins lu le journal le savaient. Et même si une partie des habitants y était hostile, elles nous seraient peut être utiles aujourd'hui. Le seul problème dans ce plan était le nombre d'appels que la police devait recevoir en ce moment même… Mais rien ne coûtait d'essayer !


CSS par Gaelle

_________________
I can't go back to yesterday because I was a different person then - Lewys Carroll, Alice in Wonderland.
Cynthia will speak to you (or not) in #FF9933
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT N°1 ~ DU FEU ET DU SANG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvel event "à la rakgoule" ?
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» MAIN EVENT - Shawn Michaels vs Chris Jericho
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: Le coeur d'Elysianfields :: Le centre ville-
Sauter vers: