AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Laissez passer l'artiste ;)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Smith

avatar

Autres comptes : Aurore Dumas, Misaki Midori
Messages : 17
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Laissez passer l'artiste ;)   Ven 16 Juin - 2:23








Oliver Smith
Cole Sprouse





Identité



NOM•• Smith PRENOM•• Oliver SURNOM•• Oli AGE•• 20 ans DATE DE NAISSANCE•• 27/04/1997 NATIONALITE•• Anglaise ORIGINE•• Britannique ORIENTATION SEXUELLE•• Bisexuel SITUATION•• Célibataire METIER / ETUDES•• Violoniste, pianiste à mi-temps // Bac littéraire. Etudes musicales, conservatoire à Londres CATEGORIE•• Autre



Particularités

1 •• Fume à cause du stresse que lui procure sa mère et les concerts. Fume un demi paquet par jour, surtout en soirée ou avec des amis. 2 •• Bouge ses doigts comme s'il avait son violon dans les mains pour faire les mouvements d'un morceau lorsqu'il est stressé ou qu'il s'impatiente. 3 •• Se réveille souvent après midi. Il reste éveillé tard car il sort souvent soit avec des amis, soit pour des concerts ou soit pour des soirées avec ses parents. 4 •• Porte des lunettes pour lire ou pour voir de loin en cas d'extrême urgence. Myope. 5 •• Cheveux en bataille, n'arrive pas à les mettre comme il veut. Les laisse pousser ou les teins en brun pour énerver sa mère. 6 •• Ne supporte pas l’autorité de sa mère. Proche de son père. 7 •• A un chat roux du nom de Bach. C'est un mâle de 4 ans qui suit Oliver partout. Oliver l'a recueilli chaton dans la rue, c'est donc lui qui s'en occupe de A à Z.  8 •• A passé deux ans après son bac au conservatoire de Londres. 9 •• Est ami avec Felix Ahn depuis ses 16 ans. 10 •• Est très proche de ses cousins. Joshua est son confident et le seul au courant de son orientation sexuelle jusqu’ici (ainsi que ses co*neries).


Caractère


À l’écoute + Gros fumeur + Souriant + Sujet au stress, Nerveux + Travailleur (pour les études et la musique) + Souple (sinon) + Intellectuel + A tendance à être solitaire + Généreux + Cynique + Artiste + Fier + Ironique + Protecteur + Rebelle + Mature + Taquin + Réaliste + Têtu + Fêtard + Introverti


Derrière l'écran

NOM COCO ! AGE 16 ans COMMENT AVEZ-VOUS DECOUVERT LE FORUM ? Les fondas… Quelle surprise ! DESIREZ-VOUS UN PARAIN/UNE MARAINE ? Encore et toujours non PREMIER, DEUXIEME COMPTE ? Deuxième compte AUTRE CHOSE ? I like train! ATTESTEZ-VOUS AVOIR LU LE REGLEMENT ? Oui je suis une membre modèle Smile


Dernière édition par Oliver Smith le Sam 17 Juin - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Smith

avatar

Autres comptes : Aurore Dumas, Misaki Midori
Messages : 17
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   Ven 16 Juin - 2:59








The beginning...

" Ne laisse personne t’empêcher d’être qui tu veux "




Tout a commencé le jour de ma naissance, en avril. Un des jours les plus chaud de ce mois. Je suis né en Angleterre, à l’hôpital de Londres. On m’a appris que durant l’accouchement ma mère n’avait pas arrêté de reprocher à mon père toutes les bêtises qu’il avait pu faire depuis qu’ils étaient ensemble. Je comprends pourquoi je suis fils unique… Enfin bon, j’ai eu une enfance plutôt heureuse, je n’avais pas à me plaindre de ce côté-là. Mes parents avaient des métiers qui rapportaient beaucoup. Ma mère est une styliste reconnue et mon père est un célèbre violoniste qui est également très demandé pour de nombreux concerts. C’est d’ailleurs mon père qui m’a transmis sa passion pour la musique et ma mère… Elle m’aide à bien choisir mes vêtements, mais passons. Depuis tout petit j’adore jouer du violon et du piano car mon père qui est plutôt discret d’habitude montrait plein de sentiments, d’expressions que je n’avais jamais vu sur son visage. On pouvait voir la passion qui le transportait dans son morceau. J’avais l’impression de le voir rayonner… Lorsque je l’entendais s’entraîner je passais ma tête par la porte entre baillée et l’écoutais jouer. Le plus souvent il me repérait et me disait de rentrer et de m’asseoir. Je l’écoutais s’entraîner puis quand il avait fini il me montrait quelques astuces pour utiliser le trésor musical qu’il détenait. À mes 6 ans, pour mon anniversaire il m’offrit son premier violon. J’étais si heureux. Je me mis à en jouer avec lui tous les jours. Ma mère se rendit alors compte à quel point j’aimais cet instrument et à ce qu’on me dit « le talent » que j’ai pour en jouer. Elle me fit alors travailler pour mes études, il fallait que je sois au moins dans le top 5 et mon père jouait avec moi. Je travaillais donc sans relâche de la maternelle jusqu’au lycée, jonglant entre mes études et les entraînements de violon ainsi que de piano. Oui le piano est arrivé un peu plus tard mais cet instrument m’attirait aussi beaucoup et comme ma mère aime le son de cet instrument on en a acheté un qui trône au milieu du salon. Dans mon enfance je me rappelle que j’étais très introverti donc je n’avais pas d’ami ou peu. J’avais l’impression de ne pas être à ma place et que seul Joshua et Victorica, mes cousins, me comprenaient. Je me refermais donc sur moi-même. Je ne faisais que travailler. Ce ne fut qu’au lycée où je m’exprimai réellement. Mes cousins m’avaient appris à m’ouvrir aux autres cependant un seul problème persistait. Ma mère. Elle est une bonne mère c’est vrai mais elle est beaucoup trop strict et je me sentais étouffé par cette obsession qu’elle a pour le parfait. Il n’est pas pensable pour elle que je fasse autre chose que violoniste. Bien que je n’ai aucun problème avec cela elle a réussi à m’obliger à m’entraîner pendant des heures chaque jour jusqu’à ce que je connaisse le morceau par cœur. Sans oublier que je devais rester dans les cinq premiers dans toutes les matières. Je commençai à perdre pied et je me mettais à faire des bêtises. Des énormes. C’est ainsi que je me suis mis à fumer. Ce simple geste m’apaisait. Cela me permettait de me rebeller contre elle. Je sais on me dira que c’est mauvais pour ma santé mais je m’en fous. C’est aussi à cause d’elle que j’ai des tics. Dès que je suis stressé soit je mime que je joue de mon violon soit je fume. Je sors aussi très souvent depuis mes 16 ans.

Tout a commencé lorsque mes parents m’ont emmené avec eux en Août en Amérique pour une semaine. Ma mère avait un défilé et mon père un concert, et oui les deux en même temps. Un après-midi pendant que je me baladais dans les rues de Elysian Fields, j’avais entendu qu’une fête allait se dérouler chez un certain Felix Ahn. Je tendis l’oreille et appris que ça allait une soirée qui allait rester dans toutes les mémoires, une « soirée de fou » qui allait être une des meilleures de tous les temps. Je demandai donc aux deux hommes qui parlaient ensemble si je pouvais y participer. Cela faisait un petit moment que je rêvais de participer à une soirée. Ils acquiescèrent tous les deux. Je leur soutirai également quelques informations comme l’heure et l’endroit exact. Ils m’avaient dit que je ne pouvais pas louper la maison. Et… Ils avaient raison. Une fois le soir arrivé j’avais dit à mes parents que j’allais chez un ami que je m’étais fait grâce à Joshua. De toute façon ils n’ont pas cherché plus loin trop occupés avec leur boulot. De plus ils avaient tous les deux quelques choses de prévu de leur côté donc ce que je pouvais faire ce soir leur était bien égal. C’est ainsi que je m’invitai à cette soirée. J’avais fait quelque recherche tout de même sur la famille Ahn d’Elysian Fields pour savoir qui était le fameux Felix Ahn pour ne pas me retrouver comme un abruti si je devais le croiser lors de la fête. Je me changeais avant de partir et mis un jean noir, un tee-shirt blanc, une veste en jean avec une capuche est des baskets blanches et noires. Je me fis donc discret lorsque j’arrivai devant l’énorme demeure des Ahn située en plein cœur des quartiers riches d’Elysian Fields. Après tout, je n’avais aucune envie de me faire aborder puis devoir partir de là aussi vite que j’étais arrivé parce que personne ne me connaissait et que j’étais mineur. Je comptais bien voir ce qu’était les vraies soirées, pas comme celles où mes parents me forçaient à aller. Je pénétrai donc à l’intérieur en me fondant dans la masse. Elle était moderne et de là nous pouvions voir la magnifique vue qu’elle donnait sur les montagnes. De plus j’avais bien remarqué la piscine sur la terrasse et je n’avais aucune envie d’y faire un tour. Je m’appuyai donc au mur de la maison et observait autour de moi. La décoration était magnifique, classique mais luxueuse à la fois. La fête battait son plein mais je préférais continuer à regarder, pas vraiment à l’aise avec ce genre de soirée. J’avais également peur de faire n’importe quoi. C’est à ce moment précis que Felix Ahn décida de sortir de nulle part et d’apparaître devant moi. Mais d’où sortait-il ?! Il était habillé d’un jean troué, d’un tee-shirt gris, par-dessus une chemise à carreau, accessoirisé d’un collier et chaussé de brodequins marrons. J’ouvris grand les yeux lorsque je le vis. Je ne pensais pas le voir aussi tôt.

- Ben mec qu'est-ce que tu fais tout seul dans ton coin ?

- Oh euh salut. Oh. Bah... J'observais un peu la soirée.

Oui j’étais désorienté. Je voulais à tout prix rester ici… Il fixa mes mains un instant et repris sans rien avoir à faire de ce que j’avais dit dix secondes avant.

- Nan mais att... T'as pas de verre en main la. Ça va pas du tout on va y remédier.

Il me prit par les épaules et m’emmena directement au bar où il me servit un verre rempli de tequila.

- Personne ne doit sortir sobre d'ici !

Je le dévisageai. Alors soit je faisais plus vieux que mon âge pour le coup ou soit il était complètement bourré. Cependant ça ne l’empêcha pas de se servir un autre verre.

- Euh… Merci.

- Y'a pas de quoi. Allez ! A la mienne !

Il reposa son verre sur le comptoir du bar avant de me regarder et de me lancer la phrase que j’essayais d’éviter à tout prix.

- Au fait mec t’es qui ?

Je le regardais dans les yeux et repris constance. Il ne fallait pas que je flanche. Sinon je pouvais dire au revoir à « la soirée du siècle ».

- Oliver. Je suis venu avec deux potes.

Un mensonge certes mais vu l’état du propriétaire des lieux il allait passer comme une lettre à la poste. Et puis c’était bien grâce à deux des invités, qui n’étaient pas mes amis c’est vrai, mais je m’étais invité ici par leur biais.

- Oliver ? Non c'est moche comme prénom. J'préfère Oli. Ouais Oli c'est bien.

J’eus une sorte de tic nerveux lorsque Felix critiqua mon prénom. De plus je sursautai à l’entente de mon surnom car seul Victorica et Joshua me surnommaient ainsi. Même mes parents et mes amis proches ne le faisaient donc cela me surpris énormément. Il reprit alors ce que j’avais dit plus tôt. Moi qui pensait qu’il avait oublié…

- Ah ouais ? Ben alors qu'est-ce que tu fiche tout seul ?

Je dû trouver une excuse et vite.

- Bah ils sont partis voir les autres et puis sinon tu ne serais peut-être pas venu me parler.

À ce moment je regardai le contenu de mon verre que je n’avais pas lâché depuis tout à l’heure et en bus une gorgée. Hum. Pas mal du tout le goût d’ailleurs. Felix me regarda un instant avant de se mettre à rire tout seul. Je soulevai alors un sourcil.

- Un problème ?

- Ouah nan mais j'y crois pas ! Mais d'où est-ce que tu sors avec ton accent là ? Trop génial...

Il rigola de nouveau avant de reprendre.

- Tu viens de débarquer au states ?

Je lui fis alors un sourire sarcastique. C’est vrai que les accents britanniques et américains sont bien différents mais il voulait rire alors on allait tous les deux rires.

- Je sors de Londres. Un pur British. Tu vois le genre? A cup of tea?

Je lui montrai mon verre avant de boire une nouvelle gorgée du liquide se trouvant à l’intérieur. Felix continua alors après avoir ri de nouveau.

- Énorme ! T'as pas l'air mais t'es un marrant toi en fait !

Il se déplaça progressivement vers la terrasse avec un nouveau verre dans la main. Mais d’où il l’a sorti celui-là ?! Il les fait apparaître ?! C’est peut-être pour ça qu’il est bourré alors.

- Et ça fait longtemps que t'as quitté l'Angleterre ?

- Ouais on me le dit souvent.

Je finis donc mon verre. Je relevai la tête vers lui puis repris mon « récit ».

- Là, ça fait deux jours que je suis aux USA, mais je reste pas longtemps je repars dans moins d'une semaine.

- Deux jours !?

Felix me sortit ça avec un air ahuri puis son visage changea d'expression et pris un air fourbe accompagné d'un sourire en coin. Et pour tout dire ça ne sentait pas bon. Je commençais à le connaître de fameux Felix Ahn… Surtout bourré.

- Ah mais ça se fête ça…

Je fronçai les sourcils. Je me méfiais toujours.

- Euh... Comment ça ça se fête? Qu'est-ce que tu comptes faire dans justement... Euh. Une fête. Quoi? Tu vas monter sur une table, couper la musique et l'ambiance avec pour faire un maaaagnifique discours sur moi, une personne que tu connais depuis quoi? 5 minutes à peine?

- Ouaip.

Felix monta sur une table devant lui juste après que je lui dise cela. Je croyais rêver… Il arrêta alors la musique. Il fit ensuite entendre sa voix.

- Hé! Les gars!

Des gens criaient car il n’y avait plus de musique et d'autres criaient de joie que Felix parle.

- Mon ami Oli est venu SPÉ-CIA-LE-MENT d'Angleterre pour fêter mon anniversaire!

Les invités se mirent à applaudire. Apparemment Felix savait se faire respecter. Je le fixais tout le long de son discours.

- Vous vous rendez compte? Allez montre toi, fait pas le timide.

Il leva son verre et les autres se mirent à rire cette fois. Je ne vois ce qu’il y avait de drôle mais je m’avançai un peu vers le milieu de la foule.

- Et bien, je sais pas vous mais moi on m'a dit que les anglais savaient pas boire!

Les invités huèrent en chœur. Je me tournai vers Felix pour le regarder. Je voyais déjà comment tout ça allait se finir.

- Alors je propose qu'on vérifie ça ok?!

Les invités applaudirent, crièrent et levèrent leurs poings en l'air. Ils faisaient toutes sortes de gestes pour montrer leur enthousiaste.

- Donc que diriez-vous d'un cul sec pour commencer ?!

Les gens crièrent de plus belle. Alors soit ils étaient tous hypnotisés par Felix soit ils étaient tous bourrés pour réagir ainsi. Donc c’était bien ce que je pensais. Je le regardai d’une façon qui lui permettait de comprendre qu’il abusait. Cependant je ne me dégonflai pas. Je pris le verre qu’on me tendait après avoir haussé les épaules. Je souris et bus le verre cul sec.

- Et bien ! Il a une sacrée descente le British !

- Je suis toujours plein de surprises.

Felix sauta de la table et atterri sur le sol comme si de rien était. Il sourit de nouveau et s’écria.

- Hé ! J’ai une idée ! Maintenant qu’Oli a surmonté l’étape du cul sec je propose qu’on fasse un concours de shot !

Les invités s’époumonèrent pour montrer qu’ils étaient tous d’accord. On nous apporta une grande rangée de shooters qu’ils remplirent.

- Je suis partant !

Répondis-je en souriant narquoisement. La soirée ne faisait que commencer pour moi et je comptais bien en profiter. Nous avions pris place face à face. Lorsqu’on nous donna le départ je partis en même temps que Felix mais je le distançai petit à petit. Je gagnai alors et il applaudit avec un grand sourire. Les autres criaient, chantaient, me soulevaient comme un gagnant. Ils me reposèrent ensuite. J’avais la tête qui tourne et chaud. Après cela je vis Felix tomber sur le sol et ce fut le trou noir de mon côté. Par contre… Je crois être tombé aussi parce que le lendemain j’avais une petite bosse. Le lendemain matin je me réveillai sur le sol avec un énorme mal de crâne. Je décidai tout de même de rentrer à mon hôtel après avoir laissé mon numéro de téléphone à Felix. Je sais que ça fait féminin mais tant pis. J’avais laissé une note « Si tu veux qu’on se refasse une fête ensemble, je suis ok !  Contacte moi au (numéro d’Oli)». Felix est devenu un peu mon mentor à ce niveau puis on apprit de plus en plus à se connaître et nous sommes maintenant amis.

De plus, désormais, lorsqu'il y a une soirée d'organisée j'y participe. Alors je bois, je fume, je "flirte", je m'amuse pour oublier la pression continue qui pèse sur moi. Après je bois certes mais je ne suis pas alcoolique alors que fumer... Je ne peux pas m'en passer, c'est inconcevable. Encore moins lors de ces fêtes. Cependant, je ne participe à ses soirées que lorsque je n'ai rien de prévu le lendemain. Tout simplement parce que je voyage partout depuis que je suis petit. Ma mère étant une styliste et mon père un violoniste, le nombre de concerts et de cérémonies ainsi que de défilés au quatre coins du monde étaient nombreux. On louait donc une maison ou l’on dormait dans un hôtel de luxe. Je n’avais pas trop le temps de m’amuser en outre lors de ces voyages. Surtout que je participais également à toutes leurs soirées mondaines. Cela m'a permis à connaître de nombreuses personnes plus ou moins connues. Quand nous retournions à Londres lors de nos voyages, la première chose que nous faisions était de rendre visite à mon oncle et ma tante ainsi que mes cousins. On se retrouvait souvent tous ensemble chez mes grands parents maternels qui habitaient en Angleterre également. Au 10 ans de Victorica, sa famille déménagea aux Etats-Unis alors je ne les voyais plus beaucoup. Seulement lorsque j'allais rendre visite à mes grands-parents maternels. On s'arrangeait pour être tous présents pour ces moments-là. On se voyait également lorsque nous faisions des déplacements mais c'était plus rare. Les voir me suffit à me calmer mais ce n'est que pour un court instant car celui d'après j'ai besoin de fumer une cigarette. Ma consommation de nicotine a bien augmenté depuis la première fois que j’y ai goûté. J’en suis désormais à en fumer un peu moins d’un paquet par jour. C’est à cet âge-là que j’ai rencontré mon chat. Il était à peine âgé de deux mois lorsque je l’ai vu pour la première fois dans un carton sur le trottoir. Il n’arrêtait pas de miauler lorsque je passais près de lui. Il me regardait de ses deux grands yeux ronds et tombait dans le carton à chaque fois qu’il essayait de se mettre debout contre le bord pour faire dépasser sa petite tête rousse. Je m’accroupis pour le regarder de plus près et le laissais renifler ma main. Il venait lui-même se frotter contre mes mains. Il était si adorable que j’avais décidé de le ramener chez moi. J’étais donc passé chez le vétérinaire et avais acheté de quoi lui donner à manger et boire ainsi que quelques jouets. Heureusement, grâce aux concerts je gagnais de l’argent ce qui m’a permis de tout acheter moi-même. Malgré cela ma mère se rendit bien compte de cette quatrième présence dans la maison. Au départ elle me cria dessus pour avoir rapporté un animal abandonné qui était dans la rue. Cependant, j’étais résolu à garder Bach, mon chaton. Elle accepta au bout d’un moment car j’avais réussi à la convaincre que je n’aurais jamais besoin de son aide pour m’occuper de lui. J’eus quand même droit à des critiques lorsqu’elle me voyait avec des marques de morsures ou de griffures sur les mains. Pour elle j’allais les abîmer et je ne pourrais plus jamais pouvoir jouer de violon ou de piano. Je faisais la sourde oreille et continuais de jouer avec mon chat ainsi que de mes instruments. Bach m’accompagne désormais à chacun de mes voyages. Il est inconcevable pour moi qu’il reste seul à la maison pendant que je suis à l’autre bout du monde en train de faire un concert ou participer à une soirée mondaine. Puis, à partir de mes 18 ans j’ai commencé à me teindre en brun. Aussi, lors de ma puberté je laissais pousser mes cheveux jusqu’à ce que ma mère m’emmène de force chez le coiffeur. Maintenant j’ai 20 ans et mon chat va très bien, ma mère continue de me mettre de plus en plus de pression, je fume toujours comme un pompier et je fais la fête dès que possible, je suis brun, toujours aussi proche de mon père et je suis encore musicien. Depuis un peu moins d’un an je me suis installé dans un petit appartement dans Elysian Fields pour être loin de ma mère mais proche de mes cousins. Mais surtout, pour pouvoir être libre. C’est ainsi que j’ai atterris ici avec Bach. Je travaille donc en tant que violoniste ou pianiste. Mes parents m’envoient de l’argent dès que j’en ai besoin et en échange ils prennent souvent de mes nouvelles et je dois les accompagner lors de leurs soirées mondaines pour montrer la tête du fils héritier, prodige. J’espère tout de même pouvoir mener ma vie comme je l’entends dans cette ville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Ahn
Admin
avatar

Autres comptes : Jack Johnattan
Messages : 29
Date d'inscription : 05/06/2017

MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   Ven 16 Juin - 8:25

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!!!

Je suis désolé il fallait que je réponde xD

C'est tellement beau *u* je suis morte de rire dix fois pendant l'histoire xDDD En tous cas, j'ai hâte de voir ce que ça va donner en RP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynthia Holloway

avatar

Autres comptes : Victorica Johnson
Messages : 47
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   Ven 16 Juin - 14:41

Mais non mais pourquoi t'as commenté on a cru que c'était ta fiche sur le coup XD (fourbe va) Bon ben vu que je post là aussi, rebienvenu à notre ancien Ootany XD Pfff maintenant va falloir que je me dépêche avec Victorica c'est ça? Very Happy

_________________
Thème de Cynthia

Cynthia parle en #FF9933!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Ahn
Admin
avatar

Autres comptes : Jack Johnattan
Messages : 29
Date d'inscription : 05/06/2017

MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   Ven 16 Juin - 20:15

J'aime donner de faux espoirs Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Smith

avatar

Autres comptes : Aurore Dumas, Misaki Midori
Messages : 17
Date d'inscription : 16/06/2017

MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   Ven 16 Juin - 22:12

Oui magne toi de faire Vic :p
Felix le fourbe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Admin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 12/02/2017

MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   Sam 17 Juin - 1:42

C'est une validation !


Lolilol petit Oliver est validé !

En attendant n'hésite pas à compléter ta fiche de profil si ce n'est pas déjà fait, à poster une fiche de lien par ici et une fiche de RP par . Tu connais la chanson hein...

Dans l'attente de tes autres personnages et revenants d'Olympus,
Tschüss !


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysianfields.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laissez passer l'artiste ;)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laissez passer l'artiste ;)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laissez passer la marquise ... (en cours de réalisation !)
» Bureau des demandes de laisser-passer
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: Bienvenue parmi nous :: Créer son personnage :: Validés-
Sauter vers: