AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une invitée inattendue. [PV : Felix Ahn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modérateur
avatar

Age : 24
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Yakuza
Autres comptes : Oliver Smith, Aurore Dumas
Crédits : Suture graph
Messages : 40
Date de naissance : 18/09/1993

MessageSujet: Une invitée inattendue. [PV : Felix Ahn]   Dim 26 Aoû - 23:05

Une invitée inattendue. [PV : Felix Ahn]
Le temps était bon... Cela m'avait manqué! J'adore le printemps et voir les cerisiers en fleurs était une des choses que je préférais faire à cette période de l'année. Pourtant il m'était impossible de le faire désormais que j'ai quitté le Japon et cela me laissait un goût amer dans la bouche, une sensation de manque affreuse. Pendant que j'étais en train d'observer l'extérieur sur mon balcon pour voir la différence entre le printemps japonais et le printemps américain, c'est à ce moment précis que j'entendis la sonnerie de mon téléphone retentir. Une musique dynamique mettant en avant mon goût pour l'Asie et m'affichant même comme étant une fan d'un certain genre de musique, la kpop. Ma sonnerie n'était autre qu'une des oeuvres du groupe de kpop le plus connu et un des plus anciens de Corée, Bigbang. Le bruit de mains claquant l'une dans l'autre se faisaient entendre et les onomatopées de "Oh" me sortirent de ma rêverie et de ma nostalgie pour mon pays. Je décrochai avant que Ryutaro n'entre "chez moi " pour me dire de couper le son de cette chose que j'appelle musique. Et oui, mon garde du corps est le genre de personne à trouver inconcevable le fait qu'une japonaise puisse écouter des musiques d'origines asiatiques autres que japonaises. Particulièrement depuis l'épisode Felix et ses dettes même s'il s'était un minimum calmé après les billets que m'avait donné l'asiatique à l'Olympus. Ryutaro est un homme fermé d'esprit qui refuse d'approfondir sa culture juste pour rester "fidèle" à son pays. Cela n'a aucun sens pour moi... Je lâchai donc un "allo?" encore un peu pensive et entendis la voix d'Oliver.

- Hey ma belle! Ça va?

- On peut dire ça et toi?

- Nickel! Y a un problème Misa?

- Pas grand chose, je repensais au Japon et aux cerisiers en fleurs à cette période de l'année...

- T'as le mal du pays?

- Je pense pas, ça devrait passer mais je peux pas te mentir, mon pays me manque quand même.

- Je pense savoir ce qui te remontera le moral!

- Hum? Quoi? T'attises ma curiosité là.

- Y a une soirée qui se passe chez un de mes potes. Ça te dit? Tu penseras à autre chose au moins et tu pourras t'amuser! Ça va être génial tu vas voir!

Un blanc se fit entendre pendant que je réfléchissais en pesant le pour et le contre. Je lançai un regard vers ma garde robe avant de me décider à dire oui.

- Misa?

- Ah euh oui! Je suis encore là, excuse moi je réfléchissais et c'est bon pour moi!

- Super! Je viendrai te chercher à 20 heures à la place centrale ça te convient? Tu seras plus à l'aise en présence de quelqu'un que tu connais à ce genre de soirée.

- Ok, ça marche!

Il me restait encore quatre heures à passer avant qu'il ne faille que je parte de l'appartement.

- À ce soir alors!

- À ce soir!

Je raccrochai et Ryutaro entra sans frapper dans mon salon. La dernière fois qu'il m'a fait ça il m'avait emmenée dans la forêt pour m'entraîner à tirer avec des armes à feu. Qu'est-ce que ça allait être cette fois?

- Tu pourrais apprendre à toquer avant d'entrer quand même...

- Ouais j'y penserai. Tu sors encore ce soir?

- Encore? Ça va faire un moment que je l'ai pas fait.

- Et je peux savoir où?

- À une soirée avec un ami.

- Un ami?

- Oui, "un" ami. Un problème? Je l'ai rencontré lors de la fête du nouvel an chez Monsieur Mantis.

- Je vois...

- T'inquiète pas... Tout va bien se passer, je vais passer incognito. Personne ne découvrira notre secret.

Il me regarda de haut avec son 1m93. Visiblement il n'était pas le plus heureux de savoir qu'il va devoir encore s'occuper de moi aujourd'hui. Il n'avait pas l'air prêt pour faire des heures supplémentaires... Il souffla longuement avant de se résoudre à accepter. M'étant entraînée comme il me l'avait indiqué pendant plusieurs jours il m'indiqua que c'était "ma récompense".

- 20 heures c'est ça?

- Oui à la place centrale...

- Ok je t'emmènerai à 19 heures 50 là-bas.

- Merci Ryutaro.

- De rien, de toute façon c'est mon boulot de t'accompagner.

Il sortit et mon appartement redevint calme. Je ne supportais pas le silence. Peut-être parce que j'avais peur qu'il se brise.... Il me semble que depuis que je fais partie des yakuzas et la fête du 4 juillet ainsi que mes cauchemars causés par mes entraînements ont commencé, cette peur est de plus en plus présente. De jour en jour elle était plus intense. Le silence me rappelait une sensation de vide, d'abandon, une sensation qui m'effrait. D'autant plus depuis que j'ai appris que la famille qui m'avait éduquée n'était pas ma famille biologique. C'est pourquoi je lançai en fond une musique de Sayuri nommée Heikousen. Cette chanson me fait ressentir tellement de choses qu'elle m'émeut intensément. Je me mis à chantonner en fouillant dans ma penderie ce que je pourrais enfiler pour ce soir. Je passai ma main sur chaque vêtement en profitant de la matière différente de chacun des textiles. Du cuir, du satin, du lin, de la soie, du coton jusqu'à la laine, tout y passa. Je portai mon dévolu sur une robe de soirée noire à bretelles brillante pour mettre en valeur ma poitrine peu volumineuse. Étant assez fine, je l'avais choisie près du corps mais pas trop moulante pour que je puisse respirer et marcher avec, sans que le rendu ne soit moche. Je pris une paire de sandales noires à talons comme à mon habitude qui montent jusqu'aux chevilles. Harmonisant le tout avec une petite veste légère de printemps noire pour ne pas avoir froid le soir. J'accessoirisai ma tenue d'un bracelet doré très fin et d'une paire de boucles d'oreilles composées d'une pierre rouge qui s'attachent près du lobe. J'avais décidé de garder mes ongles de leur couleur naturelle et avais donc fait simplement une manucure à base de massages et une application de vernis transparent. Pendant la dernière heure je me lissai les cheveux et me maquillai avec les derniers produits de la Cosmantis Industry. Un maquillage assez simple, composé de fond de teint, de coups de crayons sur la paupière inférieure et supérieure, de mascara, d'un gloss légèrement rosé et le tour était joué. Il était désormais l'heure de partir. J'attrapai mon sac à main noir de soirée, y fourra un peu de tout et partis en suivant Ryutaro à la voiture.

- Du coup tu rentres comment ?

- Je vais voir avec Oliver s'il me ramène sinon je t'appelle?

- Ouais, tu me préviens si y a un soucis.

- Ça marche!

- Misaki.

- Hum?

- Tu fais gaffe de pas trop boire. On sait jamais ce qui peut se passer.

- Oui je sais, pour ne pas révéler quoique ce soit.

- Pour ton corps aussi, tu es une Midori et tu dois en prendre soin en tant que telle.

Je ne rajoutai rien de plus et acquiesçai en regardant par la fenêtre le paysage. Nous arrivâmes au lieu de rendez-vous pile à l'heure contrairement à mon ami. Ryu attendit qu'Oliver arrive avant de partir pendant que j'attendais en plein milieu de la place centrale. Il pointa le bout de son nez quelques minutes plus tard. Il me fit la bise, s'excusa et me fit tourner sur moi même pour admirer ma tenue sous toutes les coutures. Ce réflexe devait lui venir de sa mère certainement.

- Et bien, Mademoiselle Midori... Vous avez décidé de faire tourner les regards des hommes sur vous ce soir?

- Arrête ton cinéma Oliver, je sais que tu dis ça pour me faire plaisir. C'est une de mes tenues les plus sobres que t'as vu jusqu'ici.

- Certes mais rien ne bat la simplicité.

- Beau parleur.

- Merci.

- C'est pas un compliment tu sais...

- Pour moi si.

Il me lança un petit sourire satisfait. Je le lui rendis et de nouveau il surréagit.

- Enfin un sourire! J'ai cru que j'allais jamais revoir ma Misa!

- T'es bête... Au fait, tant que j'y pense, ce soir tu tentes encore de rentrer avec quelqu'un sous le bras ou tu me ramènes?

- J'ai rien décidé encore donc je vois qui est de présent et je te dis ça te va? Comme ça je ne promets rien dans le vent.

- Ok! Sale tombeur.

- Eh! Je me donne du mal quand même! Tu crois que je fais ça en deux secondes?

- Je me demande comment ça se fait que t'as reçu aucune claque encore...

- Détrompes-toi, j'en ai eu et pas qu'une. Après c'est pas ma faute si elles comprennent pas les règles. Je ne promets rien depuis le début si tu vois ce que je veux dire...

- Ouais. Si tu veux mon avis tu uses de ton intelligence à mauvais escient.

- Ah Ah! C'est parce que t'es trop fleur bleue Misa.

Nous continuâmes de marcher ainsi pendant un moment avant d'arriver à la soirée organisée de l'ami d'Oliver. En  entrant nous croisâmes l'hôte. Je me stoppai soudainement et attrapai le bas du tee-shirt d'Oliver. Je m'approchai de son oreille pour ne pas qu'on m'entende parler.

- Tu m'avais pas dit que c'était "une super soirée chez Felix Ahn!"..........

- Mais si je te l'avais dit tu ne serais pas venue. Allez profite un peu maintenant que t'es là. En plus c'est pas un mauvais gars tu sais.

De ce qu'il sait du moins. S'il savait que son ami faisait des jeux d'argent et qu'il était de ce fait impliqué avec des yakuzas qui ne sont autres que des gens de ma famille, il ne nous verrait sûrement plus de la même manière. Je ne m'étalai pas sur le sujet mais j'aurais aimé qu'il me prévienne au moins de sa présence pour me préparer mentalement. Je pris une grande bouffée d'air et continuai d'avancer aux côtés d'Oliver. Allez, la soirée ne faisait que commencer et quoiqu'il arrive j'allais oublié mes traquas et profiter!

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une invitée inattendue. [PV : Felix Ahn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: Le coeur d'Elysianfields :: Les habitations :: Quartiers aisés-
Sauter vers: