AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les ombres blanches qui se rapprochent [PV:Guillaume Boissiet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : 43
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Mercenaire
Autres comptes : Maverick Weard
Crédits : Akuma
Messages : 66
Date de naissance : 08/08/1974

MessageSujet: Les ombres blanches qui se rapprochent [PV:Guillaume Boissiet]   Lun 30 Avr - 1:53

Le vide. Une sensation de rien. Tout réduit à néant.
Son frère avait finalement gagné et restauré l’honneur de la famille Wang. Leur famille. Il devait être fier ; mais par chance, il ne le verrait pas. Du moins pas pour l’instant. C’était la loi.

Il s’était réveillé dans une chambre blanche de l’hôpital il y a de cela quelques heures. Parfait. Le blanc comme le deuil. Il y avait de quoi. On lui avait plus ou moins sèchement appris qu’il ne pourrait plus jamais marcher et qu’on avait un poil hésité à le sauver vu les crimes qu’il se trimballait sur son dossier. Ça, il s’en tapait. Le fait de ne pas pouvoir espérer marcher à nouveau et donc d’être dépendant, ça par contre…ça l’avait détruit en quelques secondes.
Au réveil, il y avait eu toutefois une bonne nouvelle : quelqu’un lui avait fait parvenir un mot ; Jing Hai. Il était en sécurité, apparemment. Mais ils ne se reverraient sans doute jamais. Génial.

Maintenant qu’il était réveillé, ça allait commencer. Il était en état d’arrestation pour avoir tué des prostituées japonaises. Et on pourrait facilement trouver d’autres meurtres qu’il avait commis en toute impunité ; il avait de quoi finir dans le couloir de la mort – et ce serait mérité.
Mais ce ne serait pas en prison qu’il finirait, ce serait autre chose, avec des murs encore plus blancs et capitonnés.
Un flic devait venir l’interroger, juste après le déjeuner qu’il n’avait pas pris – il n’avait pas vraiment la tête à avaler quoique ce soit. Heureusement, ce ne serait pas son frère ; ça aurait été l’humiliation suprême. Mais à la longue, peut-être aurait-il préféré que ce soit lui.

Oh bordel, non, pas lui.

Ah le couillon du restaurant. Génial. L’autre guignol qui s’était fait remarqué avec sa collègue. Magistral.
Le chinois soupira intérieurement.
Pourquoi.

_________________
Thème de Wang Zhen Shi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
avatar

Age : 43 ans
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Casier vierge =)
Autres comptes : Cynthia Holloway, Victorica Johnson
Crédits : Wanderlustavatars
Messages : 43
Date de naissance : 19/04/1975

MessageSujet: Re: Les ombres blanches qui se rapprochent [PV:Guillaume Boissiet]   Sam 5 Mai - 20:53




Les ombres blanches qui se rapprochent


Lorsque l'on bosse en tant que flic à Elysian, les événements à venir nous sont toujours imprévisibles (« oh tiens un meurtre. »). Impossible de se tenir à des objectifs fixes. Tenez par exemple : Encore ce matin, cette journée s'annonçait des plus ordinaires. Jusqu'à ce qu'on m'apprenne que je devrais partir interroger un criminel au cours de l'après-midi. Et pas n'importe lequel. Wang Zhen Shi. Le monde est petit.

Au passage. Est-ce qu'on pourrait m'expliquer pourquoi je devais m'y coller ? Que Zhong ne puisse pas à cause du lien de parenté passe encore. Mais pourquoi pas Maverick ? Quoi ? Mais qu'est-ce qu'il f*utait en congé alors qu'on avait besoin de lui ? Et Aurore ? Occupée sur une affaire ?! En quoi le trafic de drogue devrait être considéré comme moins important ?

Mais puisque c'est mon job, je me rendis comme ordonné à l'hôpital après le repas. Et visiblement, les journalistes étaient présents également. Sauf qu'eux ne pouvaient pas entrer. Je leur souris en passant.

Une infirmière me guida jusqu'à la chambre, et me prévint que l'homme derrière la porte était probablement encore fatigué par son opération. C'était à voir. Je pénétrai dans la pièce.

Shi sembla absolument “ravi” de me voir.

Parfait.

C'était réciproque.

- Jackie Chan. Cela faisait longtemps. Combien ? Plus de six mois ?

Je m'avançai et m'assis sur la chaise face à son lit, avant de sortir de quoi écrire.

- Je ferais bien des remarques sur à quel point votre état est ironique, mais vous êtes mieux placé que moi pour le savoir. Enfin. Le temps que nous passerons ensemble dépendra de ce que vous répondrez à mes questions.

Je pris en main son dossier, puis le relus rapidement.

- Commençons tout de suite dans ce cas ! Vous avez évidemment le droit de silence, sachez néanmoins que tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Je fis une courte pause. Mais bon. Vu la m*rde dans laquelle vous êtes déjà, le silence ne peut plus vraiment vous sauver si ?

Sur ces mots, l'interrogatoire pouvait commencer. De ses réponses dépendraient l'attribution de plusieurs meurtres, disparitions ou crimes encore non résolus.

CSS par Gaelle


_________________

Who do you see ?
I seem to be a joyful, friendly dork, who makes jokes and puns all day long. But I'm loneliness, past violence, crime and murder as well. What you think seeing of me is not exactly the truth. Remember that. x Guillaume will stop you (… Or not. Maybe he's too busy for that. Or he's just lazy.) in #BC0101. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les ombres blanches qui se rapprochent [PV:Guillaume Boissiet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: En périphérie :: Hôpital-
Sauter vers: