AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est temps d'évoluer... [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modérateur
avatar

Age : 24
Situation : Célibataire
Activité criminelle : Yakuza
Autres comptes : Oliver Smith, Aurore Dumas
Crédits : Suture graph
Messages : 39
Date de naissance : 18/09/1993

MessageSujet: Il est temps d'évoluer... [RP Solo]   Jeu 12 Avr - 2:10

Il est temps d'évoluer...
Allongée et lovée dans mon canapé je regardais à la télé, sur laquelle j'avais branché mon ordinateur, un manga comique. Soudain une porte se claqua dans l'appartement à côté du mien, des bruits de pas se firent ressentir et cette fois ce fut au tour de ma porte d'entrée de s'ouvrir.


- On bouge.

- Bonjour Misa, comment tu vas? T'es occupée? J'aimerai que tu viennes quelque part avec moi.

Il grommela quelque chose d'incompréhensible avant de poser son pied sur le bouton on/off de la multiprise pour tout éteindre.

- Non mais ça va pas?! Je te dérange pas trop? Déjà que tu t'invites et maintenant tu coupes tout sans me prévenir?!

- J'ai dis. On bouge.

- Tu me laisses le temps de me maquiller ou on doit "bouger" dans les plus brefs délais?

- T'as cinq minutes.

- CINQ?!

- Quatre minutes et cinquante secondes...

- OK! Je me prépare c'est bon!

Je pris mon sac à main dans lequel je mis mon portable et mon portefeuille avant d'enfiler mes talons. Ryutaro m'interrompit et me donna une tenue de sport ainsi que des baskets. Je le regardai interrogatrice. Ça y est je comprenais petit à petit que l'heure n'était pas à la rigolade et son comportement m'inquiétant au plus haut point. Je m'habillai en vitesse après avoir fermé la porte de ma chambre et le suivis. Je fermai à clé chez moi avant de monter en voiture.

- Bon Ryutaro tu m'expliques ce qu'on fout là? Parce que ça va bien un moment la dictature.

Il se mit à rire à plein poumons et je lui demandai ce qui lui prenait.

- Tu me fais rire... La dictature...

Il se remit à rire avant de reprendre.

- Tu ne l'as jamais connue la dictature de quelque manière que ce soit. Toi la princesse, la perle rare, la fifille à son papa. Même le traitement que je te donne est loin de la "dictature". Tes "malheurs" sont bien insignifiants.

Il m'attrapa le menton et fit bouger ma tête de gauche à droite avant de me relâcher. Je me mis à trembler de colère et de peur. J'avais honte de ce qu'il me disait mais j'appréhendais ses prochaines paroles car au fond il n'avait pas tors...

- Mais tu vas bientôt apprendre ce qu'est "le travail".

Ce mot me fit tout comprendre. Jusqu'où il voulait aller. Je regardai par la fenêtre et je vis la forêt. La forêt de Sawtooth. Je ne sais pas ce qu'il préparait exactement mais je me doutais que cela concernait mon futur poste au sein des yakuzas et cela ne présageait rien de bon... Il arrêta soudainement la voiture et coupa le contact. Il m'ordonna de me détacher donc c'est ce que je fis sans rechigner. Il valait mieux que je fasse ce qu'il voulait pour le moment. On était au beau milieu de la forêt. Si j'étais seule je serais complètement perdue mais il semblait que mon garde du corps connaissait l'endroit comme sa poche. Il sortit un grand sac noir du coffre de la voiture et le porta sur son épaule.

- Passe devant, je te dis le chemin à suivre.

Je me mis devant lui et marchai, loin d'être rassurée et hésitante dans mes pas vu que je ne connaissais pas l'endroit. Les indications que me donnait l'autre asiatique étaient très strictes et sa voix était rude et froide. Nous nous enfonçâmes encore plus dans la forêt et arrivâmes dans une petite clairière. Il posa le sac noir sur le sol et l'ouvrit.

- Euh... Ryutaro?

- Hum?

- Qu'est-ce qu'on fait là en fait?

Il me fit un sourire carnassier et sortit une boîte de conserve. Je ne voyais pas trop où il voulait en venir quand soudain il la lança en l'air.

- Et donc?

Je n'eus pas le temps de reprendre qu'un bruit sourd retentit. Je me bouchai les oreilles et sous la surprise je fermai mes yeux. Les oiseaux de leur côté quittèrent leurs branches de peur. Lorsque je rouvris mes yeux, je vis la boîte de conserve fumer et Ryutaro détenait un pistolet dans la main.

- Mais qu'est-ce que tu fous avec ça?! T'es devenu fou?!

- Il est temps que tu apprennes à te servir de ce petit joujou.

Il me lança l'arme et je la laissai tomber au sol. Il était hors de question que je touche à ce genre de chose.

- Ramasse-la. Faut que tu t'entraînes pour ton futur poste.

J'avais donc raison c'était la véritable raison derrière tout ça...

- Et si j'ai pas envie?

- Parce que tu penses que tu peux faire la fine bouche? On te laisse pas trop le choix là...

Je fus tétanisée et tremblai de tous mes membres. De nouveau, j'avais l'impression que le Ryutaro que j'avais l'habitude de côtoyer avait encore disparu.

- Tu sais au pire vas-y, ne la prend pas mais je dois te prévenir que j'ai carte blanche aujourd'hui pour que tu fasses ce que je te dis.

Il s'avança vers moi mais je ne pus bouger pour me défendre, je ne le sentais pas ce coup la...

- Donc si tu veux qu'il n'arrive rien à ta petite famille tu ferais mieux de m'écouter et de te bouger. Ma patience atteint vite ses limites là...

- C'est bon je vais le faire! Laisse les tranquilles ils n'ont rien à voir avec ça!

Mon sang n'avait fait qu'un tour. Pourquoi me menacer ainsi? Le fait que je sois l'héritière est si important que ça? Je pris donc sur moi et attrapai l'arme au sol.

- Je vois que tu sais faire les bons choix...

Il me sourit mais au lieu d'être apaisée cela me mettait mal à l'aise. Je la tenais toute tremblante, ne sachant pas ce que je devais faire avec. Il positionna plusieurs canettes sur le sol.

- Tire dedans.

- Comment tu veux que je fasse?

- Vise et touche la cible.

- Merci du conseil...

- Faut vraiment tout te faire.

Il attrapa ma main et me montra comment placer mes mains sur l'arme et il m'apprit également à bien viser pendant une bonne heure. Je serai les dents tout le temps qu'il m'enseigna. Son toucher me donnait envie de mourir après ce qu'il m'avait dit et j'avais envie de disparaître... Au début je tirais donc un peu au hasard, presque les yeux fermés. Pendant plusieurs heures je tirai non-stop dans des boîtes de conserve et des canettes. Au bout d'un certain nombre de coups tirés, mes tirs se firent plus précis. Plus j'appuyais sur la détente plus j'imaginais des choses que je voulais exclure de ma vie, des choses horribles qui me rendaient malade. Les balles atteignaient de le centre des "cibles" plus souvent au fil du temps qui avançait. Quand je jetais des coups d'oeil vers mon garde du corps, j'avais la chair de poule. Il souriait. Me voir avec cette arme dans la main lui faisait certainement penser que je représentais parfaitement ma famille biologique et le clan Midori ainsi. Au fur et à mesure que le temps passait il m'habitua à toucher des cibles mobiles en lançant divers objets en l'air.

- Bon ça suffit, on rentre.

Je me tournai vers lui, heureuse d'enfin rentrer. Sauf que mon bonheur fut de courte durée car en fait j'étais loin d'avoir terminé mon entraînement. Il était prévu que je revienne ici presque tous les jours pour améliorer ma nouvelle compétence. Le début d'un nouvel enfer...

C'est ainsi que nous avions passé plusieurs jours à nous entraîner lui et moi. Quand j'eus atteins un certain niveau de précision il m'annonça que pour le moment cela allait suffire et que nous pouvions prendre une pause. Je soufflai de soulagement. J'allais pouvoir être libre.

- Garde bien ton nouveau jouet il pourrait t'être utile dorénavant.

Je me mis à trembler de nouveau à l'idée que je puisse l'utiliser sur un être humain. En fait il fallait que je me rende à l'évidence, avec mon destin il m'est devenu impossible d'être "libre". Nous rentrâmes une nouvelle fois à l'appartement où ce fruit du démon ne quitta pas le fond de mon tiroir à sous-vêtement. Cette chose me terrifiait et me faisait faire des cauchemars. Un jour j'espère pouvoir changer les événements de ma vie pour ne plus jamais retoucher à ça...

//Fin de rp//

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il est temps d'évoluer... [RP Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 100 plus beaux Solos de tout les temps
» Créer/rejoindre/faire évoluer une guilde
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysian Fields :: Les oubliettes :: Archives :: Contexte 1-
Sauter vers: